FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Alimentation : définir les besoins fondamentaux


L'alimentation est au coeur de l'actualité (scandale sanitaire lié aux méthodes d'élevage industriel, retour de l'interdiction hypothétique du glyphosate, crise agricole devenue structurelle...). C'est dans ce contexte que se déroulent, depuis début septembre, les ateliers des Etats Généraux de l'Alimentation mis en place par le gouvernement.

 

 

Réseau CIVAM participe directement dans 3 ateliers nationaux qui concernent le développement d'initiatives alimentaires locales, la transition écologique et solidaire de l'agriculture et la priorisation des enjeux en matière de recherche, d'investissements et d'accompagnement. Nous sommes également sollicités par divers partenaires pour contribuer à d'autres thématiques comme la lutte contre l'insécurité alimentaire.

 

Les titres mêmes de ces ateliers reflètent à quel point les enjeux que nous avons soulevé depuis des années sont aujourd'hui au coeur du débat public. Tous les acteurs, des représentants de l'agroalimentaire aux associations écologistes, affichent l'objectif d'un meilleur respect de l'environnement, du développement des dynamiques territoriales ou encore d'une alimentation de qualité accessible à tous. Un tel consensus est-il bon signe ?... C'est loin d'être évident compte tenu des écarts entre chacune des visions défendue derrrière ces principes. Lorsque certains acteurs parlent du "territoire", c'est pour évoquer la taille critique permettant de rentrer dans la compétition mondiale et le nécessaire soutien public à la constitution de ces conglomérats...E t quand d'autres parlent d' "alimentation de qualité accessible à tous ", c'est pour insister sur la nécessité de ne pas entraver la production de masse et prendre selon eux le risque de renchérir le coût du panier alimentaire moyen....

 

 

Si l'on ne commence pas par définir les besoins fondamentaux auquels doit répondre l'alimentation, sa production et donc la politique qui l'encadre, il est difficile de se mettre d'accord. Est ce que l'alimentation se résume à sa contribution à la balance commerciale? La manière de produire doit-elle être garante d’une préservation de l'environnement ? Nos concitoyens en situation d'exclusion ont-ils droit à la même alimentation que le reste de la population?...... Autant de questions qui resteront probablement sans réponse à l'issue de ces Etats Généraux mais que Réseau CIVAM,avec d’autres acteurs associatifs, veille à mettre en lumière au cours des débats.

 

 

Au delà de ces ateliers, il faudra surtout être attentif à la dynamique que ces Etats Généraux sont susceptibles d'impulser par la rencontre entre des acteurs d'horizons divers et en contribuant encore une fois à réveler l'impasse dans laquelle se trouve les tenants d'un modèle désormais dépassé...