RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Multifonctionnalité


1.  Présentation 2.  Agriculture et services 3.  Statuts juridiques

 

Définition


Nous appelons « services » toutes les activités autres que de production alimentaire que peuvent mettre en œuvre des agriculteurs sur leur ferme ou autour et qui répondent à des besoins de services sur les territoires : production de ressources énergétiques, fournitures de matériaux de construction, services liés à la santé et à l’accueil de personnes (personnes âgées, adultes en grande précarité, jeunes en insertion...), tourisme nature, services alimentaires (commerces, accessibilité des produits), préservation de l’environnement et des patrimoines (entretien des paysages, du bâti rural…), expertise-conseil, animation rurale et culturelle.

 

Ces activités s’appuient sur des coopérations nouvelles entre acteurs agricoles et non agricoles. Elles sont à la fois des sources de revenus pour maintenir les petites fermes et les moyens de maintenir des territoires ruraux vivants et attractifs. Elles intéressent de nombreux porteurs de projets qui conçoivent leur projet et sa viabilité comme une combinaison d’activités. Elles s’inscrivent ainsi dans toutes les dimensions de la durabilité. Cependant ces activités peinent à trouver leur nom, leur place dans le paysage agricole et de la formation, leurs statuts juridiques, leurs soutiens institutionnels. Il s’agit aujourd’hui de mieux les connaître et les reconnaître, afin d’accompagner les agriculteurs qui souhaitent les développer.

 

Actions


Un travail collectif de rechercher-action, a été réalisé sur 3 ans, entre autre dans le cadre d’une action d’accompagnement CASDAR .

 

Un premier temps de repérage et de définition (typologie) d’expériences a été réalisé. Une trentaine d’agriculteurs qui produisent des services ont été enquêtés au sein des réseaux CIVAM et AFIP et de réseaux partenaires.

 

Le groupe a ensuite travaillé mis en commun et analysé ces différents témoignages et a dégagé trois axes de travail à approfondir : 1/ les stratégies d’agriculteurs : motivations et plus-value pour l’exploitation, évolutions du travail 2/ les aspects statutaires de ces activité 3/ le rôle joué par l’acteur public. Une réflexion particulière a également été menée sur la qualification (définition) et la quantification (mesure statistique) de ces activités et de leurs impacts.

 

Nous avons enfin partagé et approfondi ces éléments d’analyse lors de journées d’études publiques qui se sont tenues les 11 décembre 2014 et 15 janvier 2015 à Paris.

 

 

Contributeurs

La FNCIVAM, l’AFIP, la FR CIVAM Auvergne, la FR CIVAM Languedoc Roussillon, la FR CIVAM Bretagne, la FD Civam Drôme, le CIVAM Semailles, le CIVAM Cildea, le laboratoire Dynamiques Rurales de l’Ecole Nationale de Formation Agronomique (ENFA) de Toulouse, le Groupe de Recherche pour l’Education et la Prospective (GREP) et l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF).

 

Ressource

Revue POUR – N°221 « Agriculture et service » - en vente