FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Paysans et Paysannes de demain : retour sur les journéees nationales


Créé le 1/03/16

C’est avec le plaisir d’échanger que se sont retrouvés, du 19 au 21 janvier 2016, paysans et paysannes de toute la France pour les Journées nationales du réseau Civam. Organisées en association avec le GRCivam Paca à Aix en Provence, ces journées ont permis au réseau de prendre le temps de réfléchir à son avenir et aux évolutions du métier d’agriculteur.

 

L’année 2016 sera marquée par deux évènements majeurs pour les Civam : la réforme territoriale avec le renforcement du rôle des régions dans la politique de développement agricole et rural et le rapprochement des réseaux Civam, Rad et Afip. C’était tout l’enjeu de la première demi-journée de questionner la structuration actuelle du réseau au regard de ces évolutions :

  •     Quels rôles pour la nouvelle tête de réseau à l’horizon 2017 ?
  •     Quelle organisation du réseau à treize régions ?

 

Pour tous, il s’agit de renforcer la lisibilité du réseau pour faciliter le lien entre représentation nationale, régionale et groupes locaux et assurer une bonne représentation institutionnelle pour la mise en œuvre des politiques publiques. Le futur réseau devra prendre en compte les évolutions déjà en cours sur le terrain et, avant tout, renforcer les capacités d’action des groupes.

 

 

 

IMG 4288petit

 

L’avenir du métier était au centre des préoccupations de la deuxième journée de ces rencontres. Un premier atelier a permis de réfléchir à la définition du métier d’agriculteur et de montrer la diversité des activités présentes sur le terrain. Un deuxième atelier s’est penché sur l’évolution du métier en abordant la place des conjoint(e)s dans les projets d’installation. Avec les changements observés dans l’agriculture (évolution du modèle de transmission, augmentation de nombre d’agricultrices…) se pose la question de l’articulation des projets personnels et professionnels. Le troisième atelier était quant à lui consacré à la question de la spécialisation des filières et des territoires. Si le xxe siècle a été le théâtre d’une spécialisation de l’agriculture, les groupes locaux s’intéressent aujourd’hui à l’autonomie et la diversification des fermes et des campagnes. Pour autant, les filières organisées peuvent aussi être des supports, d’autant que tous les territoires ne sont pas égaux dans les processus de spécialisation/diversification.

 

En conclusion, Philippe Baret a rappelé que la transition nécessitait un horizon et une trajectoire. L’agroécologie ne peut se résumer à une liste de recettes à appliquer mais doit bien se penser en fonction de principes communs. N’oublions pas aussi que l’agriculteur est un maillon du système alimentaire ; il est nécessaire de créer des alliances avec d’autres acteurs pour avancer conjointement vers cet horizon.

 

Pour en savoir plus: retrouvez ci dessous les comptes rendus des ateliers, l'intevention de Phillipe Baret et le texte des salarié(e)s CIVAM

 

Journée 1 : le réseau CIVAM demain : Quelle organisation à treize régions ?

-Contexte du réseau CIVAM, par Quentin Delachapelle, Président de la FNCIVAM. Enregistrement audio:http://tiny.cc/y1m9cy

-Contexte de la réforme territoriale, par Denis Lépicier, Co-Président de l'AFIP. Enregistrement audio:http://tiny.cc/v2m9cy

-Attentes du réseau aux différentes échelles: Compte rendu des ateliers

-Quelles évolutions dans le fonctionnement du réseau: Compte rendu des ateliers

 

Journée 2 : Les CIVAM acteurs du décloisonnement rural ?

-Compte rendu des visites et ateliers

-Intervention et synthèse des ateliers de Philippe Baret. Enregistrement audio:https://soundcloud.com/user-418488737/intervention-philippe-baret


Journée 3 :temps d’échanges entre salariés et entre administrateurs

-Texte des salariés du réseau CIVAM, publié suite aux échanges entre salarié(e)s

 

Photos des Journées