FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Assemblée générale de la FNCIVAM : vers un rapprochement des réseaux CIVAM, RAD et AFIP


Créé le 7/03/16

L'assemblée générale de la FNCIVAM est un moment d'échanges pour tous les adhérents du réseau. Cette année, l'assemblée générale sera l'occasion d'échanger sur l'organisation du futur réseau national CIVAM qui naitra de la fusion des réseaux RAD, AFIP et CIVAM. Rendez-vous à tous les adhérents du réseau le 5 avril 2016 à Paris...

 

A l'origine, 3 structures

Créée en 1961, la FNCIVAM accompagne des groupes d'agriculteurs et de ruraux dans 17 régions. Composée de 13 000 membres, la FNCIVAM représente 130 groupes et fédérations. Ses missions sont :

  • Promouvoir une agriculture innovante respectueuse de l'Homme et de l'environnement
  • Maintenir et développer le tissu social et économique des zones rurales ;
  • Favoriser l'émancipation intellectuelle, sociale et économique des adhérents et plus largement des agriculteurs et des autres habitants des zones rurales.

 

L’AFIP une association composées de chercheurs, agents de développement local, paysans, qui vient appuyer des territoires, des initiatives, à la demande des collectivités, des collectifs d’acteurs sur les territoires, elle est active dans 4 régions. La tête de réseau fédère trois associations qui ont une portée d’action régionale. Développée dans les années 80, l'AFIP a pour objet d’accompagner et inciter les initiatives de développement agricole et rural dans les territoires en se référant aux principes de l’éducation populaire.

 

Né dans les années 90, le RAD (Réseau Agriculture Durable) a pour but de promouvoir une agriculture économiquement performante, socialement équitable et écologiquement saine, et de capitaliser et diffuser les savoir-faire développés par ses agriculteurs pionniers. Le RAD fédère 3000 agriculteurs à travers 35 groupes locaux dont une vingtaine est membre des CIVAM.

 

 

Une vision commune et des projets partagés

Nos trois associations FNCIVAM, AFIP et RAD ont engagé depuis de nombreuses années des actions visant à appuyer les agriculteurs dans l’évolution de leurs pratiques, accompagner les porteurs de projets souhaitant créer leur activité, organiser des circuits de commercialisation locaux et territorialisés, favoriser le décloisonnement entre acteurs du milieu rural et contribuer ainsi au dynamisme des territoires ruraux. Les coopérations sont diverses selon les territoires et les échelons. Ces habitudes de travail nous ont montré que nous portons des objectifs convergents et des valeurs communes tout en développant des approches et méthodes complémentaires.

 

Aujourd'hui, les 3 réseau souhaitent aller au-delà de ce partenariat et entamer un rapprochement structurel en mettant en œuvre une démarche de fusion qui aboutira à la création du réseau national des CIVAM.

Les objectifs de la fusion des trois réseaux sont :

  • Mieux accompagner les groupes locaux dans leur structuration inter associative et leurs activités
  • Etendre le territoire d’action des réseaux et renforcer leur présence là ou ils sont déjà
  • Mieux porter les alternatives issues des citoyens, du terrain et de l’éducation populaire que ce soit localement ou nationalement.
  • Eviter les doublons dans la représentation extérieure, et faire face à la difficulté de recruter des administrateurs.
  • Avoir plus de fluidité dans la gestion des projets communs.
  • Obtenir une plus grande légitimité pour participer aux commissions nationales ou régionales d’orientation des politiques agricoles.

 

Vers un réseau national CIVAM

Le développement agricole et rural a évolué depuis la création de la FNCIVAM il y a plus de 50 ans. Les politiques publiques de développement, et les financements qui y sont associés, ont été longtemps totalement dirigées par l'Etat mais sont désormais de plus en plus régionalisées en concertation avec les institutions nationales. Pour que notre réseau soit identifié comme un acteur sérieux du développement agricole et rural, son organisation doit être en mesure d'être visible aux différents échelons décisionnels. Par ailleurs, nos adhérents ne peuvent compter sur la dynamique de réseau si celui-ci n'est pas en mesure de faciliter l'échange d'expériences et la diffusion d'informations indispensables aux missions d'éducation populaire que nous prétendons assumer.

 

Les valeurs de solidarité, de laïcité, les pratiques collectives et la convivialité inhérentes à l’éducation populaire fédèrent le réseau depuis plus de 50 ans. Elles sont toujours d’actualité et restent au cœur de notre démarche. Ces valeurs servent de support pour l'ensemble de nos actions : le renforcement de l'ancrage territorial de l'agriculture afin de permettre à tous de mettre en pratique une agroécologie adaptée à son contexte local, mais aussi l'accompagnement de la création d'activités sources d'emplois ruraux, le décloisonnement entre acteurs sur les enjeux de société relatifs à l’agriculture, l’alimentation, la ruralité, etc...La prise en compte du territoire, la durabilité, la citoyenneté, l’autonomie, c’est à dire la capacité à créer son propre itinéraire dans le dialogue avec l’autre ou la construction active du savoir à travers les méthodes d’apprentissage collectif et collaboratif, sont autant de principes qui fondent la cohésion du réseau national des CIVAM. Les Journées Nationales des CIVAM, qui se sont déroulées en janvier 2016 à Aix en Provence, ont été l'occasion d'échanger avec les participants sur l'ensemble de ces enjeux et les attentes des groupes CIVAM.

 

Pour prolonger les échanges avec tous les adhérents du réseau, le temps d'échange qui prolonge habituellement la partie statutaire de notre Assemblée Générale sera consacré à ce sujet. Rendez-vous donc le 5 avril à Paris.

 

 

Pour plus d’informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 44 88 98 58