FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


CIVAM du Gard : 50 ans d'histoire


Créé le 10/04/17

"8 groupes, 439 adhérents, 7 salariés permanents... les CIVAM du Gard fêtaient, le 31 mars à Salinelles (30), leurs 50 ans...

 

Une belle réussite

 

Les CIVAM du Gard, ce sont : 8 groupes, 439 adhérents, 7 salariés permanents, 1 service civique, 1 CDD et 3 stagiaires (en 2017), 6 salariés pour le CIVAM Bio du Gard.

 

Le 31 mars à Salinelles (30), plus de 80 participants se sont réunis pour fêtaient les 50 ans du CIVAM du Gard.

 

Pour cette occasion, les huit CIVAM du Gard étaient présents et ont pu présenter leurs activités et montrer leur dynamisme, à travers les témoignages de leurs administrateurs, actuels et anciens, et de leurs animateurs. Il ressort de ces témoignages, sincères, touchants et enrichissants, un climat positif propice à l’initiative collective, un dynamisme certain des groupes locaux, un foisonnement d’idées et une grande ouverture.

 

 

Des actions diversifiées

 


Au cours de leurs 50 années d’existence, les CIVAM du Gard ont contribué à la mise en œuvre d’actions diversifiées, sans cesse renouvelées, afin de tenir compte des attentes et besoins des paysans, mais également des autres acteurs du monde rural

 

Accueil éducatif, compostage collectif, développement des circuits courts, promotion de l’Agriculture Biologique, accompagnement des femmes (stages de pluriactivité rurale et agricole, formations, etc.), sorties découverte de la flore comestible sauvage, ruchers écoles… A travers toutes ces initiatives, les CIVAM du Gard ont milité activement pour un autre système centré sur l’éducation populaire, la volonté d’autonomie, la dynamique citoyenne, l’échange et le partage.

 


HONNEUR A L’ALIMENTATION

 


Aux témoignages et présentations des CIVAM, a succédé une conférence-débat sur le sujet : "Quelles productions alimentaires demain sur nos territoires ?".

 

 

On passe à l'acte

Au travers du film "On Passe à l'acte" et du témoignage de Cathy CHAULET, Vice-Présidente du Département du Gard déléguée au développement du bio et des circuits courts, à la qualité alimentaire et à la restauration collective, se sont révélées les actions du Conseil Départemental du Gard qui mène depuis quelques années une politique volontariste dans le domaine de l’alimentation dans une démarche de proximité et de qualité.

 

 

«  Nous mangeons 3 fois par jour. Nous avons la possibilité de voter 3 fois par jour, de changer le monde avec notre fourchette. »

Le bureau d’études IUFN (International Urban Food Network) a ensuite présenté ses travaux sur l’alimentation et notamment leur méthodologie en 5 étapes pour construire un projet alimentaire territorialisé : (1) définition des enjeux, (2) partage du diagnostic, (3) élaboration d’une stratégie territoriale, (4), (5) établissement d’une grille de suivi-évaluation.

 


« Il manque de l'animation des Programmes Alimentaires Territorialisés dans les collectivités. »

Enfin, Perrine Tavernier, chargée de mission agriculture de la Biovallée de la Drôme, a partagé l’expérience de son territoire dans la mise en œuvre d’une politique volontariste sur l’agriculture. L’intercommunalité déploie en effet une approche transversale visant à sortir de l’approche agricolo-agricole, en plaçant l’alimentation et le changement de pratiques au cœur de sa réflexion. Dans le cadre de ce vaste projet, une multitude d’initiatives (répertoire des cédants agricoles, groupes de travail mixtes agriculteurs bio/conventionnels, guide des producteurs locaux, etc.), ont été mises en œuvre depuis 20 ans avec un message politique fort. Des objectifs ambitieux (80% de production bio et locale en restauration collective par exemple) ont ainsi été définis.

 

 

Les CIVAM du Gard se sont 50 ans d'engagement, souhaitons-leur encore, au moins, 50 autres belles d’années d’existence et de projets !