FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Les fermes CIVAM accueillent les résidents de centres d'hébergements parisiens


Créé le 21/05/15

25 résidents de six centres d'hébergement parisiens d'Aurore et de l'Armée du Salut ont été accueillis à St Rivoal pour découvrir les fermes CIVAM.

accueil st rivoal 2015

Photos : Angélique Béranger- Aurore

 

Partis tôt mardi 21 avril de Paris, les mini-bus des deux structures sont arrivées en milieu d'après-midi à St Rivoal. Enthousiasmés par la route et une première pause piquenique au bord de la mer, les nouveaux arrivés ont commencé par découvrir les lieux du séjour, les différents gites et le territoire de la commune de St Rivoal : visite du magasin de producteurs qui fêtait, il y a peu, ses 20 ans, de l'écomusée qui, autour d'une maison paysanne de 1702 propose une réflexion sur l'histoire de l'économie rurale dans les Monts d'Arrée, détour par le cimetière pour y vérifier l'âge de l'église et les noms des habitants du coin. Le repas fourni par un couple de maraîchers récemment installés à quelques kilomètres achevé et apprécié, la soirée s'est prolongée autour d'un feu, sous les étoiles, en chansons et en histoires.

 

Le lendemain, après un temps d'échange intense et chaleureux avec le maire de la commune, départ de la grande expédition prévue : par groupe de 4 à 5 personnes les « parisiens » sont partis passer la journée sur 7 fermes du département. Ils découvraient les lieux et les producteurs de l'alimentation que nous allions leur proposer le soir. Au retour nous avons entendu parler de la fabrication du pain ou du fromage, de la récolte des huitres, et de toutes sortes de récits d'animaux et de paysages. Ces aventures se sont prolongées dans la soirée par un grand repas à partir des produits des fermes mélangeant invitants (agriculteurs, élus, habitants...) et invités, au point de ne plus savoir qui invitait qui. Tous ont cuisiné ensemble, sous la conduite d'une résidente d'un centre d'hébergement de femme, qui nous a spontanément proposé sa recette de poulet Yassa, et d'une cuisinière locale qui a partagé les secrets de sa carbonnade. Au milieu de cette assemblée d'une bonne soixantaine de personnes, chacun a trouvé sa place. Nous avons découvert un talent d'ancien cuisinier, une recette sucrée de thé marocain, ou encore des danses bretonnes et africaines.

Arrivé au terme du séjour nous avons échangé tous ensemble autour de la question de l'alimentation, telle qu'elle se pose à nous agriculteurs et telle qu'elle se pose dans les centres d'hébergements d'urgence ou de stabilisation parisiens. Car aux CIVAM, nous nous posons depuis longtemps la question de savoir « où vont nos productions ?». Et nous avons toujours été convaincu que chacun, mêmes les personnes qui rencontrent à un moment donné des difficultés financières et administratives, peut et doit se demander « d'où vient ce que je mange » et doit avoir la possibilité d'accéder à des produits de qualité.

 

 

accueil st rivoal 2015 2Pourquoi cette initiative ?
Depuis une quinzaine d'années, le réseau CIVAM accompagne les agriculteurs qui souhaitent accueillir à la ferme et au sein de leur famille des personnes qui, pour des raisons diverses, éprouvent la nécessité d'une rupture avec leur entourage habituel : enfants et jeunes en difficultés, personnes âgées, adultes précaires...


En 2007, un partenariat a été signé avec l'association Aurore et en 2014 avec l'Armée du Salut, pour accueillir à la ferme des hommes et des femmes, logeant en foyer d'hébergement d'urgence ou vivant directement à la rue. Les séjours sont habituellement individuels et durent 10 jours en moyenne.


L'an dernier nous avons réalisé pour la première fois un accueil collectif d'une journée en Normandie. De l'avis de tous, c'était une belle réussite, qui a ouvert la voie à ces nouvelles journées...


Celles-ci ont été placées sous le signe de l'alimentation, en lien avec nos travaux sur l'accessibilité pour tous à une alimentation durable et de qualité.

 

Pour en savoir plus sur l'accueil social à la ferme :