RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Manuel Valls et Stéphane Le Foll ont signé la reconnaissance d'un CIVAM en GIEE au salon de l’agriculture


Créé le 3/03/15

Au Salon international de l’Agriculture, Manuel Valls a signé avec Stéphane Le Foll les premiers GIEE (Groupements d’intérêt économique et environnemental) qui vont permettre aux agriculteurs d'agir collectivement pour l’agroécologie. Le CIVAM de l’Oasis fait partie des premiers GIEE reconnus.

 

Signature GIEE CIVAM Manuel Valls Stéphane Le FolParmi les outils proposés pour lancer l'agriculture française dans l'ère de l'Agroécologie, le Ministre en charge de l'Agriculture a mis en place la reconnaissance de collectifs d'agriculteurs œuvrant pour un développement social, environnemental et économique de leurs systèmes de production: les Groupements d'Intérêt Economique et Environnemental.
Ces GIEE correspondent à des collectifs d'agriculteurs qui portent un projet de développement vers cette triple performance.
Les GIEE sont une reconnaissance d'une réalité de terrain d'une agriculture en mouvement trop méconnue, telle qu'elle se pratique dans les groupes CIVAM.
En effet, pour avancer vers des pratiques agroécologiques, un groupe d'agriculteurs doit pouvoir discuter collectivement du fonctionnement de leurs fermes, de leurs difficultés, de leurs savoir-faire pour pouvoir élaborer entre eux les solutions adaptées à leur contexte en utilisant leurs propres ressources. C'est là que le rôle de l'animation est central, et c'est la condition indispensable à la future réussite des GIEE. Le Ministre a d'ailleurs souligné dans son discours l'importance de « l'innovation sociale pour accompagner la transition écologique ». Les groupes CIVAM attendent ce type de reconnaissance, qui permet de mobiliser des moyens pour l'animation des groupes et la construction de partenariats élargis avec la recherche, les collectivités et les associations, indispensable à la transition agroécologique.

Parmi les premiers GIEE reconnus par Manuel Valls, le CIVAM de l'Oasis est un exemple de groupe d'échanges sur les pratiques entre agriculteurs. Ces agriculteurs innovent sur les questions agroécologiques depuis 2008 et ont amorcé une transition collective vers l'agroécologie en vue de se constituer en GIEE. En un an, ils ont étendu et développé la démarche de quelques agriculteurs qui sont à l'origine du CIVAM à un groupe plus conséquent sur un territoire élargi mais cohérent d'un point de vue pédo-climatique (Marne et Aube). Les 15 exploitations du GIEE (et 36 équivalents temps plein) souhaitent faire progresser leurs systèmes de production dans un but commun de recherche d'autonomie vis-à-vis des intrants. Ils occupent une surface de 3034 ha dont 751 en bio.
Cette 1ère labellisation d'un groupe Civam marque une nouvelle fois la reconnaissance officielle de l'expérience acquise par notre réseau depuis 20 ans sur l'agroécologie et sa contribution constructive au projet agroécologique pour la France. « Quand la création des GIEE a été annoncée, on s'est dit qu'on était dans le sens de l'histoire, nous dit Quentin Delachapelle, administrateur du CIVAM de l'Oasis. « Cela nous a permis d'intéresser d'autres agriculteurs et de consolider notre dynamique ».

Vidéo : Signatures des premiers GIEE par Manuel Valls et Stéphane Le Foll

Pour plus d'information, n'hésitez pas à nous contacter.