FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Suivi de pâturage en pays de Caux


Créé le 9/09/15

Le printemps 2015 a été l'occasion pour le CIVAM les Défis Ruraux de tester un nouveau dispositif pour sensibiliser les éleveurs à l'intérêt des prairies dans le système fourrager et les accompagner dans la gestion de leur pâturage. Un suivi sur mesure...

suivi-de-paturage-Credits-L.Tillier

Ce suivi repose sur une série de visites chez l'éleveur. La première est l'occasion de faire un diagnostic de l'exploitation et des pratiques de pâturage mises en place sur la ferme. Pour les suivantes, un tour de prairies est réalisé systématiquement en présence de l'éleveur pour évaluer l'impact de ses pratiques sur la pousse de l'herbe et aborder ensemble les facteurs qui déclenchent la prise de décision (entrée et sortie de paddocks, débrayage d'une parcelle...). Le contenu de ces visites est adapté aux problématiques rencontrées par l'éleveur sur son exploitation et à ses questionnements : réalisation d'un profil de sol sur une prairie défaillante, analyse botanique pour identifier la valeur fourragère de la prairie, analyses des valeurs alimentaires de l'herbe...


En fonction de la technicité de l'éleveur, des surfaces de pâturage disponibles ou de la place qu'il souhaite donner au pâturage, les changements de pratiques sont plus ou moins importants. Cependant, tous nos éleveurs suivis ont réalisé des aménagements pour valoriser la pousse de l'herbe : réduction de la fertilisation azotée, gestion plus rigoureuse des temps de retour sur chaque parcelle, adaptation de la ration distribuée en fonction de l'herbe disponible, dimensionnement du système pour la saison de pâturage 2016...
Au total, une dizaine d'éleveurs bénéficient de ce suivi pour la première année et 4 pour la deuxième année. Grande nouveauté, en 2015, les Défis Ruraux accompagnent pour la première fois des éleveurs ovins ! En ajoutant à ce nombre les deux éleveurs herbagers expérimentés suivis dans le cadre d'essais sur la fauche des prairies, l'association dispose d'un groupe d'éleveurs aux profils techniques différents mais tous désireux de travailler sur l'herbe. Ce qui peut laisser entrevoir la formation prochaine d'un nouveau groupe de travail collectif sur le pâturage.