RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Fertilité des sols en Méditerranée : quelles solutions ?


Créé le 20/02/18

Le 13 février dernier avait lieu dans le Gard la journée de lancement du projet initié par Le réseau « Agricultures Durables en Méditerranée – ADmed » des CIVAM  visant à comprendre, connaitre et essaimer les initiatives des collectifs d’agriculteurs autour de la fertilité des sols méditerranéens.


Le projet ADméd est né en 2010 d’une structuration d’actions communes autour de la durabilité des agricultures, entre CIVAM de Languedoc-Roussillon et PACA. L’objectif était de faire apparaître avec les agriculteurs-trices les problématiques fortes de la zone méditerranéenne, d’accompagner des groupes et de travailler avec eux sur des leviers d’actions concrets.

 

En juillet 2017, les agriculteurs ont lancé un projet sur la question de la fertilité des sols, soutenu par la Fondation Good Planet et financé par la société Antargaz-Finagaz.

 

Le 13 février, accueillis sur 2 fermes du CIVAM Humus du Gard, une trentaine de participants sont venus échanger sur la question du compost et de sa place dans la gestion de la fertilité des sols.

 


Le CIVAM Humus, porteur d’une dynamique de compostage des déchets verts de collectivité

 

Le CIVAM Humus est un groupement d’agriculteurs du secteur de Sommières qui regroupe maraîchers, viticulteurs et horticulteurs. En lien avec la Communauté de communes du Pays de Sommières, les agriculteurs travaillent à la valorisation des déchets verts collectés sur le territoire. Depuis 2007, la communauté de communes assure ainsi le broyage de ces déchets verts et la livraison chez chacun des agriculteurs du groupe. Ces derniers mettent alors en œuvre différentes techniques de compostage : roulage, humidification (arrosage ou pluie), aération… puis criblage par un entreprise extérieure et épandage de l’amendement sur leurs terres.

 

Les membres de CIVAM Humus s'engagent à récupérer l'intégralité des déchets verts, mis à part les refus (éléments polluants : bois, plastiques…. qui retournent à la collectivité ») et à réaliser des actions de sensibilisation envers le grand public, notamment lors de journées de distribution de compost.

 

De 500 tonnes de déchets verts compostés au départ, 2500 tonnes le sont aujourd’hui et profitent chaque année à une dizaine de producteurs.

 

 

Des bénéfices multiples

 

Tout le monde y gagne : les agriculteurs, qui ont ainsi accès à une source de matière organique locale à bas coûts (investissement en temps) ; la collectivité qui optimise ainsi le coût de gestion de  ses déchets verts (ainsi non incinérés) tout en participant à la protection de l’environnement.


Quant aux sols, leur structure s’en trouve améliorée : « on passe d’une structure motteuse à une structure grumeleuse, très facile pour planter ses légumes à la main » témoigne Philippe Renou. La vie du sol est également favorisée, et les sols sont moins vulnérables à la sécheresse.

 

 

Des initiatives locales à essaimer

 

Plusieurs paysans installés en région PACA ou d’autres territoires d’Occitanie souhaiteraient mettre en place une telle initiative sur leur territoire. Cette journée a permis de partager le savoir-faire, l’expérience et le recul de ce groupe de paysans accompagnés par la FDCIVAM du Gard. La prochaine étape sera pour eux de faire le lien avec les collectivités qui souhaitent s’engager dans de tels projets de territoire.

 

A travers ce projet, le réseau ADmed souhaite mettre en avant ce type d’expérience et favoriser les échanges sur les différentes initiatives des groupes CIVAM permettant d’améliorer la fertilité de sols méditerranéens (agroforesterie…). Dans la continuité de ce premier temps d’échanges, un séminaire thématique sera organisé fin 2018.

 


En savoir + : http://ad-mediterranee.org/


Contact : Maylis Carré - 06 44 08 79 59 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.