RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Echanger sur une vision plus large de la création d’activité


Créé le 5/05/15

Le 19 mars 2015 se sont réunis CIVAM et AFIP dans le cadre du groupe de travail «  dynamique de changement par la création d’activité » de la commission TCA de la FNCIVAM.  Comment susciter et faire émerger des activités rurales sur un territoire ?

Nous sommes penchés sur cette question à partir de 4 témoignages :


2 portant sur la globalité du sujet :

  • Claire Ruault du GERDAL, nous donné des éléments de compréhension sur les termes : changement/innovation, territoire, mobilisation, participation, acteurs,
  • Audrey Raulin, ancienne directrice d’Eco territoire nous a livré le témoignage du cheminement de l’association sur la manière dont elle voulait susciter plus largement le changement sur le territoire, après l’avoir incarné dans un entre soi qui a conduit l’association à une fuite en avant,

2 portant sur des démarches concrètes s’adressant à l’ensemble du territoire :

  • L’accueil territorial pour les nouveaux arrivants en Boischaut Sud, de l’ADAR CIVAM
  • Stimuler les Territoires par l’Emploi et les Projets, par l’AFIP Nord Pas de Calais

Les échanges ayant suivi, ont permis de repérer des points d’attention quand on mène ou s’apprête à mener un action qui s’adresse à l‘ensemble du territoire : posture de la structure qui implique des approches différentes suivant qu’on soit dedans (comme les CIVAM) ou dehors (AFIP), acquérir la légitimité pour mener ce type d’action, situer comment s’exprime le besoin auquel on veut répondre (est ce qu’il s’exprime ?et par qui ?), à qui on veut on s’adresser (ceux qui peuvent s’exprimer/ ceux qui ne le peuvent pas ?), dépasser les jeux de pouvoirs dans le système d’acteur, être dans les espaces de construction de partenariats.

Les participants ont manifesté l’envie de continuer à échanger sur « les dynamiques de changement par la création d’activité » qui interroge la création d’activité dans les CIVAM, de manière complémentaire et plus large que l’accompagnement des projets. Les suites sont en discussion, mais des journées permettrons d’ approfondir notre réflexion sur nos actions s’adressant à l’ensemble des territoires. Ce qui est pressenti de nos dernières discussions : 2 journées fin septembre avec la question du lien entre « éducation populaire, du militantisme de l’animation territoriale ».