FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Des outils pour accompagner la transmission-reprise


Créé le 30/07/15

Avec plus d'un producteur sur deux à moins de 10 ans de la retraite, la transmission des exploitations est un enjeu majeur en Bretagne. Bien que parfois sensibilisés à la thématique et pour certains, engagés pour pérenniser la dynamique rurale, il reste encore un pas avant de parler de la transmission de leur ferme. De l'idée de transmettre à la réelle cessation d'activité, les producteurs doivent parcourir un long chemin, parfois tortueux, souvent heureux lorsqu'il aboutit.

Groupe de travailLes animateurs du réseau des CIVAM bretons développent et expérimentent de nombreux outils pour les accompagner dans ce processus. Les formations « transmettre ma ferme » existent mais le public est peu nombreux. Aussi, les animateurs s'interrogent sur la pertinence de ces outils face à la complexité des enjeux liés à la transmission.


Depuis janvier 2015, la FRCIVAM pilote un projet « farm succession in Europe » afin d'échanger et d'améliorer les pratiques d'accompagnement (programme ERASMUS + 2014-2016). A terme, il s'agit d'influer sur les politiques publiques aussi bien à l'échelle locale qu'européenne. Début juillet, les CIVAM bretons ont accueilli, pendant une semaine, les partenaires européens (dont l'Interafocg) afin de connaître les contextes de transmission des fermes en Belgique, aux Pays-Bas, en Autriche, au Portugal et en France. Huit outils ont été présentés, testés, analysés. Animateurs et producteurs ont pu partager leurs expériences et améliorer collectivement leurs pratiques.
Parmi les analyses, il s'avère que l'accompagnement dissocie souvent les outils à destination des cédants, de ceux à destination des repreneurs. Par ailleurs, il est surtout centré sur des aspects techniques et pratiques répondant aux interrogations des producteurs sur les étapes administratives, les dispositifs juridiques, le financement de la retraite, etc. Les aspects psychologiques et humains sont peu abordés. Or, les outils d'accompagnement sont performants s'ils connectent transmission et reprise d'activité. Parmi ceux-ci, des plateformes d'annonce, des guides d'entretiens personnalisés ont été présentés. Pour l'ensemble des partenaires, l'accompagnement à la transmission doit aussi passer des outils collectifs de portage foncier afin de limiter la spéculation (car le prix du foncier reste très déconnecté des réalités financières des porteurs de projet en installation). Les cédants ont un rôle à jouer pour que les jeunes puissent accèderà ces terres et une place à prendre au sein de ces dispositifs. D'autres outils de sensibilisation tels les cafés discussion ont également fait l'objet d'une analyse. A l'issue des cinq jours, nous avons identifié trois phases d'accompagnement : la sensibilisation, la rencontre entre le jeune et le cédant et, enfin la retraite.


Réunion groupe de travail installationCe travail donnera lieu à des fiches détaillées des outils présentés et seront illustrées par des pratiques. Elles seront présentées lors d'un séminaire à Bruxelles au printemps 2016 et publiées dans un recueil traduit de l'anglais. En France, les acquis seront partagés dans le cadre de la commission nationale TCA. Pour les cinq partenaires, la prochaine étape sera de lister des problématiques récurrentes telle que « comment accompagner les grandes fermes à transmettre ? » afin de construire des recommandations politiques.


A suivre donc ...