RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Les femmes au cœur de la transition agro-écologique


Créé le 30/10/19

Les premières Rencontres nationales du Genre du réseau des Civam ont eu lieu début octobre. L’occasion de faire un pas de côté et de rendre compte de l’évolution de la question du genre en agriculture et des initiatives au sein de notre réseau. Pour que chacune trouve sa place dans la transition agricole à l'œuvre, la reconnaissance de la place des femmes est plus que jamais une question actuelle.

 Genre repas


Né dans les années 50, le Réseau Civam a connu de nombreuses évolutions tant dans son organisation que dans sa vision du monde agricole. Précurseur dans le tournant de l’agriculture durable, il est également intimement lié aux évolutions sociétales et du monde agricole. La place accordée aux femmes dans les discours et les pratiques du réseau en est une illustration.

 

Le genre en Agriculture : une évolution indéniable

En 1960, les CIVAM* organisaient le concours de la bonne ménagère rurale, sous le patronage de la ligue de l’enseignement. Les prix ? Des appareils électroménagers… Vingt ans plus tard, pionniers et engagés, les Civam militent pour la reconnaissance du travail des femmes et revendiquent aux côtés d’autres acteurs l’évolution des statuts agricoles.

La création des EARL en 1985, du statut de conjoint.e collaborateur.trice en 1999, du GAEC entre époux en 2010 ou plus récemment les avancées en matière de congés maternité ont largement contribué à améliorer la reconnaissance du travail des femmes et à garantir plus d’égalité en matière de droits sociaux.

Frise chronologique sur le droit des femmes à télécharger ici 

Mais une répartition des tâche encore inégale...

 

Au-delà du statut, c’est aussi la répartition des tâches et la considération apportée aux activités qui se posent. Beaucoup d’activités menées par les femmes sur les fermes ont longtemps été peu reconnues, peu rémunérées, reléguées à la sphère familiale et domestique. Préoccupations encore largement portées par les femmes aujourd'hui.

Genre Dessin humoristique Adage


Dessin de Lídia Ferrón, membre du Groupe les "Elles de l'Adage", sur la base du témoignage d'une paysanne.

 

Certaines habitudes ont la vie dure… En témoigne la récente étude réalisée par le GIEE féminin Elles de l’Adage, où l’écrasante majorité des femmes indique être en charge des tâches ménagères ( 93%!)

Etude a retrouver sur leur site web


….Qui impacte l’engagement des femmes

Avec des journées qui ne font que 24 heures… Cette inégale répartition impacte la représentation des femmes dans nos instances de gouvernance.
En effet, 64% des agricultrices interrogées par la FNAB dans une étude en 2018 citent le manque de temps comme principal frein à l’engagement, juste devant la peur de ne pas arriver à concilier vie professionnelle et vie privée (33%). Conciliation d’autant plus complexe lorsqu'elles tendent à se confondre sur un seul et même lieu.

Une non représentation des femmes que l’on retrouve dans la majorité de nos organisations professionnelles où une meilleure mixité serait sans nul doute source de nouvelles dynamiques. Une absence qui pèse de manière diffuse sur nos orientations politiques, et qui perpétue un mode de représentation ne reflétant ni le nombre de femmes dans les fermes ni leur vision.

 

"Les femmes, adhérentes des Civam, s'affirment à travers leurs parcours et leurs paroles, comme actrices originales, à parts égales et entières, des changements qui viennent. La question du genre est apparue dans notre champ d'action il y a quelque temps. Nous étions loin d'imaginer la vague qui monte aujourd'hui et la place qu'elle prendra dans nos travaux à l'avenir." Fabrice Bouin, président de Réseau Civam.

 

Changer

C’est bien pour questionner nos représentations que les rencontres d’octobre se sont tenues sur le thème de l’équilibre vie professionnelle/ vie personnelle.
Des journées de réflexion volontairement mixtes qui ont permis de de réfléchir de manière collective à ces enjeux stratégiques.

 

Un dossier spécial, paru dans notre magazine trimestriel « La Lettre de l’agriculture Durable » a justement été l’occasion de faire écho à ces rencontres, 
 Retrouvez le dossier complet ici

 

 Genre illustration44

 

 

A lire pour aller plus loin : 

Femme et paysanne, témoignage de Manou des Champs 

Je, tu, Elles : Femmes en Agriculture