RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Le CIVAM Empreinte : échanger pour valoriser les végétations spontanées


Empreinte est un groupe d’échange entre éleveurs bovins, ovins et caprins. Ils se réunissent autour du pâturage de milieux semi-naturels par des races rustiques et sont en vente directe. Les échanges et les travaux qu’ils mènent visent à améliorer la part de ce type de pâturage dans l’alimentation des animaux et une gestion plus durable des parcours.

 

civam empreinte groupe 

 

Des terres disponibles mais à l’abandon

 

En Languedoc Roussillon, de larges portions du territoire sont abandonnées à la friche car elles ne conviennent plus aux systèmes de production classiques. Ces milieux jugés inintéressants s’embroussaillent et se referment ou laissent place à la forêt. Cela favorise les incendies et conduit à une réduction de la biodiversité.

 

 

Des ressources à reconsidérer

 

Cependant, des éleveurs parviennent à faire vivre leurs troupeaux en basant leur alimentation en très large partie sur le pâturage de végétations spontanées : des bovins sur landes à bruyères et tourbières à 1000 m d’altitude ou sur bois, pelouses et landes à genêt sur plateau karstique en Corbières, ovins et bovins en garrigue, etc. Dans chaque cas, la dynamique spontanée de fermeture du milieu a été contenue et des espaces sont ré-ouverts.

 

Pour parvenir à ces résultats, ces éleveurs reconsidèrent la valeur pastorale des espaces environnants. Il ne faut plus uniquement prendre en compte la valeur alimentaire d’un fourrage mais aussi et surtout sa capacité de report sur pied et donc sa disponibilité dans le temps.

 

 

Construire la ressource pâturée


Afin de disposer d’une alimentation satisfaisante en quantité et en qualité, les éleveurs doivent construire leurs ressources. Le prélèvement a un réel sur l’évolution de la végétation. Bien le maîtriser par une conduite réfléchie du troupeau (garde quotidienne ou parcs) et une éventuelle complémentation finement adaptée. On peut ainsi favoriser une hétérogénéité indispensable au sein d’un secteur et des complémentarités entre secteurs.

 

   

Des savoirs et savoirs faire à reconstruire : l’importance de l’échange entre éleveurs

 

Les références et le conseil techniques disponibles buttent aujourd’hui sur ce type de pratiques. Afin de progresser dans leur démarche, ces éleveurs se rencontrent régulièrement pour discuter de leurs pratiques, de leurs choix techniques réalisés aussi au regard d’objectif plus larges, mettre sur la table leurs questions et y chercher ensemble des réponses adaptées à leurs milieux, leurs troupeaux et leurs objectifs.

 

 

Empreinte est membre de la Fédération Régionale des Civam du Languedoc Roussillon.

Contact : Didier Gomès -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.