RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Haute Normandie : Le pâturage, pas à pas...


Pour améliorer leur accompagnement en faveur des systèmes herbagers, et partant du constat que les changements s'opèrent "petits pas par petits pas" sur le long terme, les Défis Ruraux ont cherché à expérimenter en 2014 une nouvelle forme de suivi… retour sur cette expérimentation.

 

Les Défis Ruraux agissent en faveur du développement des prairies pâturées pour l'élevage bovin. Opter pour un système herbager permet de réaliser des économies de coût alimentaire non négligeables et être plus respectueux de l'environnement.

 

En 2014, afin de mieux répondre aux besoins des éleveurs, les Défis Ruraux ont expérimenté un nouveau « suivi de pâturage » auprès des éleveurs laitiers de Seine-Maritime soucieux d’optimiser l’utilisation de leurs prairies.

 

L’objectif était d’acquérir des références sur ce que les agriculteurs du département pratiquaient en termes de pâturage tout en les sensibilisant à l’importance de l’herbe par le biais d’observations, de collectes de données, d’analyses et de conseils.

 

Pour ce suivi individuel, différents outils ont été mis en place : toutes les deux semaines au printemps, puis toutes les trois semaines, les hauteurs d’herbe ont été relevées dans chaque parcelle de chaque ferme. Suite à ces visites, un bilan donnant le stock d’herbe disponible et la croissance de l’herbe observée était envoyé aux agriculteurs. Parallèlement, des analyses de valeurs alimentaires de l’herbe ont été effectuées sur chaque ferme. Ces analyses avaient pour but de montrer aux agriculteurs que l’herbe pouvait constituer un aliment de bonne qualité. De plus, les agriculteurs étaient chargés de remplir un planning de pâturage.

 

Les données recueillies vont permettre de comparer les différents systèmes et d'échanger au cours d’une journée bilan prévue en décembre.

 

Audrey Roy, en stage sur cette thématique, a effectué une enquête de satisfaction auprès des agriculteurs participants. Cette enquête a révélé que ce suivi avait suscité l’intérêt des agriculteurs pour les systèmes herbagers. Le suivi a incité les agriculteurs à se questionner sur leurs pratiques. Pour répondre à ces questions, ils sont de plus en plus volontaires pour participer à des journées de groupe.

 

Ce suivi sera poursuivi en 2015. Il a d’ores et déjà été repensé pour favoriser les échanges et l’autonomie décisionnelle, être plus adapté aux besoins des agriculteurs tout en restant réalisable par les Défis Ruraux. Les résultats de ce suivi seront mis en ligne et consultables sur le site www.agriculturedurable-hautenormandie.fr dans les mois à venir.

 

Contact :

Coralie Henke, animatrice Systèmes herbagers, outils collectifs de transformation
Défis Ruraux - http://www.agriculturedurable-hautenormandie.fr