RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


La FR CIVAM Auvergne s’engage dans le programme Ecophyto


A la suite du Grenelle de l'Environnement de 2008, le Gouvernement a mis en place un plan d'actions visant à réduire les pesticides de 50 % d'ici 2018 tout en maintenant les résultats économiques des fermes, ce programme est le plan Ecophyto.

 

 

Quel est le rôle de la FRCIVAM Auvergne ?

Logo-EcophytoLa FRCIVAM Auvergne fait partie du réseau Dephy Ferme du plan Ecophyto. Ce réseau a pour objectif de tester, valoriser et déployer de nouvelles techniques et systèmes agricoles réduisant l'usage de produits phytosanitaires économiquement, environnementalement et socialement performants.

Plus précisément, il s'agit d'un réseau national de démonstration, expérimentation et de production de références grâce à 1 900 fermes engagées dans le projet.
La FRCIVAM Auvergne intervient sur ce projet à l'échelle Auvergne et Bourgogne avec la mise à disposition d'une animatrice (ingénieur territoriale) à mi-temps, pour l'accompagnement de 7 ingénieurs réseaux (qui animent des groupes d'une dizaine d'agriculteurs)...

L'accompagnement d'agriculteurs

C'est par l'accompagnement que les agriculteurs vont changer leurs pratiques, ainsi le réseau Dephy du plan Ecophyto met le groupe et l'échange au cœur du changement, les « conseillers » deviennent donc animateurs et participent à l'atteinte des objectifs grâce à des rencontres individuelles et des regroupements collectifs d'agriculteurs.

La FRCIVAM Auvergne s'est engagée dans le plan Ecophyto dans le but de contribuer au travail sur la réduction des pesticides mais s'est également reconnue dans le travail collectif d'échanges et de visites de terrain.
N'oublions pas cependant que la réduction des produits phytosanitaires n'est pas le seul cheval de bataille de la FR CIVAM Auvergne, l'association accompagne les fermes vers plus d'autonomie et d'économies, par la réduction des pesticides mais aussi des énergies fossiles, des aliments achetés ... et autres intrants.

La FRCIVAM Auvergne travaille également pour replacer l'être humain au cœur de son métier et développe ainsi des aspects sociaux généralement oubliés par certains.