RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


TransAE

Accueil(Re)penser le travail sur sa fermeS’outiller pour accompagnerEnseigner le travail Projet & dispositif

bandeauTRANSAE

S’outiller et se former pour accompagner

 

Dans l’accompagnement des agriculteur·rices, il est souvent question du travail : "en ce moment ça va, mais je suis au taquet", "j’ai toujours le stress de prendre la bonne décision….". En parlant travail avec l’agriculteur.rice, l’accompagnant.e aborde différentes dimensions : ses valeurs, ce qui lui pèse ou le réjouit, ses critères de performances : “qu’est ce qu’un travail bien fait ? Ce qui va ou ne va pas dans mon travail”.

Dans le cadre du Casdar Transaé, nous avons considéré le sujet du travail comme une porte d’entrée dans l’accompagnement des éleveur·ses, en particulier lors de transitions vers l'agroécologie. Les ressources que nous vous proposons dans cette pages ont été conçues et testées pour faciliter l’accompagnement de la transition par le versant travail, et le traitement des questions de travail chez des agriculteurs qui sont déjà en systèmes pâturants économes.

 


1/ Se former à l’accompagnement travail

 

 Picto présentation orange civam

“Travail et transition : accompagner les transformations du travail des agriculteurs.trices vers l’agroécologie”

Formation de 3 jours destinée aux accompagnateurs de la transition (animateurs.rices et conseiller.es) pour adapter sa posture, acquérir et mettre en pratique des outils, des méthodes, afin d’être en capacité d’accompagner des agriculteur.rices dans leur cheminement à partir d’une approche travail.

Téléchargez le programme

 

Autres ressources

D’autres formations existent dans le catalogue du Réseau CIVAM pour compléter son approche travail :

  • Accompagner et faciliter le changement chez les agriculteurs, en particulier vers l’agroécologie
  • Questionner sa posture de formateur

Téléchargez le catalogue

 

 

2/ Aborder le  travail en entretien

Dans l’idéal, l’accompagnement débute avec un·e agriculteur.trice qui en a émis la demande. C’est le moment de prendre du temps pour parler travail, proposer un pas de côté, repérer ce qui ne va pas, plutôt que de continuer et s’épuiser dans un quotidien difficile.

 

Quelques outils pour aborder le travail en entretien :

 

Picto transaeliste1 “Questions fertiles” pour interroger le travail   :
Une liste de questions pour parler du travail, en individuel ou en collectif, selon 3 différents angles d’approche. Également mobilisable lors d’un temps non dédié au travail, quand vous sentez qu'un “noeud” ou un intérêt existe au niveau du travail

 

Picto transaeliste2

Méthode d’analyse d’entretien
Permet de faire ressortir ce qui va bien dans le travail (pour s’y appuyer) et sur ce qui va moins bien (point à travailler, faire évoluer). Élaborée à partir d’un guide d’entretien complet pour faire émerger des préoccupations liées au travail et du schéma des 5 carrés de Leplat Cuny (méthode d’analyse issue de l’ergonomie). Mémo « Passer de l'entretien à son analyse »

 

 

Picto transaeliste3 Chronique du changement :

Une frise pour retracer les changements importants dans le travail sur la ferme, prendre du recul sur le chemin parcouru, et de travailler sur les perspectives possibles. Repose sur la mise à plat des objectifs, difficultés et ressources mobilisées. Elle permet également de faire ressortir les préoccupations sur le travail et de tracer les évolutions du système. Mémo "animer une séance chronique du changement"



Picto transaeliste4 Schéma des 5 carrés: (Grille vierge et expliquée)
Clef de voûte dans l’accompagnement sur le travail de Transaé. Pour l’utiliser à votre tour, voici une grille d’analyse vierge (avec explications détaillées).
Pour mieux comprendre son utilisation : vidéo explicative  ( bientôt disponible) 

 

Picto transaeliste5 Fil rouge du groupe et/ou de l’agriculteur/trice  :
Cet outil permet de faire le point sur les actions “travail” menées au sein du groupe, ou auprès d’un.e agriculteur.trice. Cela permet de retracer ce qui a été fait, quelles préoccupations ont été travaillées, de s’accorder sur ce qu’on l’on prévoit de faire par la suite.

picto clef orange“Tracer” le cheminement des personnes
Pendant de l’outil “fil rouge”, cet outil de traçage des évolutions permet de retracer les évolutions vécues par l’acteur. Voir également le mémo "Tracer les évolutions du travail pour faciliter ses transformations".



 

   

3/ Aborder le travail en groupes d’agriculteurs.trices

A la demande d’un groupe ou à l’initiative d’un·e animateur·rice, le sujet du travail peut être mis en débat et alimenter des réflexions collectives. A travers Transae, plusieurs outils ont été testés, pour faciliter l’animation de groupe sur la thématique du travail, mais c’est surtout la posture de l’animateur·rice qui contribue à la réussite de la journée. En effet, la prise en compte des personnes, de leur parcours et de leurs besoins, conduit souvent à échanger sur le domaine professionnel et personnel. Cela nécessite de la part du groupe de la bienveillance et de la confidentialité sur ce qui est partagé. Si le propos devient trop intime pour l’animateur·rice, il est possible d’exprimer ses limites dans le sujet ou dans ses compétences.

 

Boîte à outils pour l'animation de groupe

 

Picto transaeliste21Guide “Présenter sa ferme”
Il peut être mobilisé par l’animateur·rice et/ou l’agriculteur·rice lors d’une porte ouverte, de l’accueil d’un groupe,etc...pour présenter la ferme avec l’angle du travail. Le but est de redonner de la place à la personne et de ne pas se contenter des résultats techniques et économiques. Le guide tente de mettre en avant l’individu au sein de son système, ses valeurs, son parcours, son activité au quotidien, ce qu’il·elle aime et ce qu’il·elle aime moins faire.

  

Picto transaeliste22

Initier une réflexion travail en groupe d’agriculteur.rices via un  questionnaire en ligne
Dans le cadre d’une journée collective sur le travail, il est possible de faire remplir ce questionnaire par les participant·es (en amont de préférence). Ce support d’animation collective permet un temps de réflexion individuelle de la part des participant·es, et fournit à l’animateur une base de sujets sur lesquels échanger ensuite en groupe. Cet outil a un effet réflexif très intéressant !

 

 

 

 

Picto outils vert civamAutres ressources

Tous les mémos

Ecrits par des animateur.rices ou chercheur.ses pour vous aider dans l’accompagnement individuel et collectif de la transition, et par exemple :

Approcher le facteur humain dans l’accompagnement 
Approcher le travail dans un groupe d’éleveurs 
Passer de l’entretien sur le travail à son analyse 
Tracer les évolutions et son accompagnement

Retrouvez ces mémos ici 

 

Pour aller plus loin

Mémoire sur la méthode de traçage des évolutions pour les personnes Soline Boussaroque (Lien)
Mémoire sur le partage d’expériences dans les réseaux d’agriculteurs : Célina Slimi (Lien)

 

 

 

 

Picto interrogation vert civam

 

Besoin d’en savoir plus ? d’en discuter ?

Retrouvez la liste ddes acteurs qui ont participé au projet Transaé, ou les coordonnées d'un groupe Civam près de chez vous.

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Posez-la sur la liste de discussion “travail et transition : accompagner la transition par le travail”