FEDERATION NATIONALE DES CIVAM FEDERATION NATIONALE DES CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Valeurs du réseau


1.  Présentation 2.  Les CIVAM : des hommes et des territoires 3.  Les CIVAM : un réseau, une démarche

Les CIVAM : un réseau, une démarche

Le monde agricole et rural fait face à des problèmes multiples et complexes (pollution des eaux, érosion des sols, diminution de la biodiversité, diminution continue du nombre d’actifs agricoles, fragilité économique, désertification des services publics, enclavement, tensions autour du foncier, isolement social…). Pour répondre à ces enjeux, les CIVAM (Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu Rural), en réseau, expérimentent en consolidant les avancées et les progrès par la diffusion, en confortant des alliances avec des acteurs sociaux, environnementaux, de la recherche…

 

Une méthode au lieu de prescriptions

L’innovation par les agriculteurs – paysans-chercheurs – et la diffusion de ces initiatives sont un levier important pour le changement. Les CIVAM travaillent sur une multitude de moyens d’action différents (usage et partage des terres et des ressources, politique alimentaire et aide alimentaire, établissement des prix, construction des services dans une économie de proximité, traductions fiscales et comptables de l’autonomie, l’économie et la robustesse…). Le point commun à tous ces travaux en dehors des valeurs portées par le réseau, est la méthode utilisée pour les développer. Les CIVAM sont des accompagnateurs, des accoucheurs mais pas des préconisateurs.

L’objectif est donc de permettre l’appropriation d’une méthode adaptée à la diversité afin de permettre aux acteurs de co-construire leurs propres solutions en utilisant leurs propres ressources.

 

La mise en réseau comme démultiplicateur

L’une des forces des CIVAM est d’avoir maintenu des groupes locaux permettant le foisonnement et le renouvellement des idées, des initiatives et des projets.

L’animation des groupes par des salariés et le bon fonctionnement de la tête de réseau sont deux leviers importants pour favoriser les initiatives (issues des groupes), les valoriser et les démultiplier (c’est le rôle de la FNCIVAM et des fédérations).

 

L’ouverture

Les initiatives portées par les CIVAM sont variées ce qui permet à la FNCIVAM de dialoguer avec des partenaires très hétérogènes. Les CIVAM sont ouverts et solidaires et souhaitent une participation éclairée des autres acteurs de la vie rurale.

La FNCIVAM travaille en partenariat avec les acteurs de l’environnement, du social, de l’économie, de la solidarité et bien évidemment du développement agricole et rural qu’ils soient institutionnels, décideurs, associations, fondations, prescripteurs…