RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


Longue vie aux circuits courts


Longue vie aux circuits courts (1)

Les circuits courts de distribution des produits alimentaires se caractérisent par la proximité entre producteurs et consommateurs. Cette organisation, si elle ne date évidemment pas d’hier, connaît depuis quelque temps un fort regain d’intérêt.


Pour les premiers, elle peut répondre au souci de récupérer une partie de la valeur ajoutée concédée aux industries de la transformation et de la distribution. Les seconds y voient, eux, le moyen de retrouver un contact direct avec le producteur, de disposer de produits de meilleure qualité et de soutenir des formes d’agriculture alternatives. Cette re-localisation de l’économie répond enfin à la préoccupation écologique de diminuer les dépenses énergétiques et au souci de maintenir des emplois en milieu rural.

 

Longue vie aux circuits courts (1).

 

 

Longue vie aux circuits courts (2)

 

Les courses nous ennuient… Le réchauffement climatique nous stresse… Envie d’alternatives… Ces pages ouvrent la fenêtre des agriculteurs qui se rapprochent des consommateurs dans des circuits courts de vente. Non sans contraintes.


Ce dossier s’installe donc aux côtés des producteurs et s’intéresse à ce que représentent et impliquent pour eux les circuits courts. Il fait suite à un premier volet.


Cette première partie avait mis en évidence l’intérêt des circuits courts pour les producteurs, soucieux de récupérer la valeur ajoutée qui leur a échappé. Le dossier avait également pointé le changement de posture dans l’acte de consommation, où producteurs et consommateurs se réapproprient l’échange. Enfin, il avait montré comment les circuits courts participent à une relocalisation de l’économie, répondant ainsi notamment aux enjeux énergétiques.

 

Longue vie aux circuits courts (2).