RESEAU CIVAM RESEAU CIVAM CAMPAGNES VIVANTES

Recherche

Pas encore inscrit ? Créer un compte
(Réservé aux membres du réseau, salariés et administrateurs)


MAGPRO – Un projet CasDAR pour étudier les Magasins de producteurs


Déposé en 2014 et piloté par l’AFIP, le projet MAGPRO auquel participent plusieurs CIVAM du réseau est lauréat de l’appel à projets Innovation et Partenariats. Le projet débutera au début de l’année 2015.

 

Les magasins de producteurs : une piste intéressante pour les agricuteurs en circuits courts

Les magasins de producteurs sont des espaces de commercialisation physiques gérés par des collectifs de producteurs, qui proposent leurs produits à la vente. Qu’ils fonctionnent en remise directe et avec la présence des producteurs à la vente, comme dans le cas des points de vente collectifs, ou avec une part d’achat revente ou de dépôt vente, ces modes de commercialisation en circuits courts sont en plein développement. A titre d’exemple, les points de vente collectifs concernaient en 2010 près de 6700 exploitations en France sur les 67 000 commercialisant tout ou partie de leur production en circuits courts.

 

Les magasins de producteurs représentent une piste intéressante pour soulager les contraintes qui pèsent sur les exploitants commercialisant en circuits courts. Ils permettent de mutualiser les ressources et le temps consacré à la commercialisation. En outre, ils peuvent permettre de répondre aux attentes et besoins des consommateurs, de conforter les exploitations agricoles et de favoriser les installations et/ou les créations d’emplois. Ces modes d’organisation collectives peuvent ainsi avoir des répercussions sur les exploitations comme sur les territoires. Cependant, un magasin de producteurs est souvent l'aboutissement d'une dynamique collective engageante. Ces modes de commercialisation demandent un investissement humain et financier important mais également des connaissances et des capacités de gestion nouvelles. Les retombées sur les territoires comme sur les exploitations agricoles restent encore mal évaluées et il manque encore des repères nationaux.

 

Une projet pour établir des repères sur les magasins de producteurs

La finalité de ce projet est de consolider cette voie de commercialisation en circuits courts pour les agriculteurs en leur apportant les repères, outils et méthodes qui leur font défaut.

 

Le projet vise à faciliter le développement des magasins de producteurs et à consolider les magasins existants en apportant des outils et des repères pratiques pour leurs orientations stratégiques.

 

Les objectifs du projet sont ainsi de produire des repères techniques, économiques, stratégiques, financiers et organisationnels et d’analyser l’impact économique, social et environnemental de ces modes de commercialisation, pour les agriculteurs comme sur les territoires. Le projet s’attachera aussi à produire des repères permettant d’élaborer les politiques publiques.