Civam Oasis

Récolte de graines Végétal Local

Renforçer la biodiversité grâce à la filière Végétal Nord Est

Aller des graines d’arbustes à la plantation d’une haie, voilà l’ambition des adhérents d’Oasis, qui commanditent une première étude sur la question des végétaux locaux en 2016.

Concluant que la demande n’est pas assez forte côté Champagne Ardenne, la filière démarre néanmoins de l’autre côté du Grand Est dès 2013, à l’initiative de l’association Haies Vives d’Alsace avec laquelle nous sommes désormais en étroite collaboration.

Citoyen.nes et agriculteur.ices engagé.es pour préserver la biodiversité

La récolte demande une bonne connaissance des milieux naturels. Il faut s’assurer de la naturalité des arbustes et des arbres sur lesquels les fruits sont prélevés. Une fois les repérages effectués, nous organisons des récoltes qui sont l’occasion d’échanger avec des publics éloignés, mais surtout de faire du lien entre citoyens naturalistes et agriculteurs.

C’est l’occasion d’expliquer les intérêts multiples des végétaux locaux :

  • adaptés au changement climatique
  • adaptés aux pollinisateurs sauvages
  • permettent de recréer une filière territoriale

La marque Végétal Local

C’est une marque déposée par l’Office Français de la Biodiversité, qui a élaboré un cahier des charges en lien avec les conservatoires botaniques pour permettre de valoriser les semences locales à travers tout le territoire. Des « régions d’origine » ont été définies par croisement des données écologiques des milieux naturels et des réalités commerciales nécessaires à la constitution d’une filière économique. 28 unités naturelles permettent d’affiner la localisation d’origine des végétaux récoltés dans le milieu naturel, correspondant à de grands ensemble pédoclimatiques et écologiques.

La filière Végétal Nord-Est (VNE)

En 2019, le constat est sans appel : la demande de plants labellisés Végétal Local explose en région Grand-Est mais la filière n’est réellement bien implantée qu’en Alsace.

Avec le soutien de l’Office Français de la Biodiversité, Haies Vives d’Alsace démarre un projet de structuration de la filière grâce au Civam en Champagne-Ardenne et à l’ESAT de Varize en Lorraine.

Nous commençons alors à récolter une dizaine d’espèces, avec Jacques Schweisguth en récolteur principal.

Grâce à sa connaissances des sites de récolte et à la mise en réseau avec le Conservatoire des Espaces Naturels, il a récolté plus de 350 kg de fruits en 2020.

Après traitement, nous livrons les graines aux pépiniéristes partenaires, qui pourront fournir des plants labellisés dans les 1 à 2 années après la livraison.

A terme, un des objectifs du projet est la constitution d’une « SCIC Végétal Nord Est » réunissant l’ensemble des acteurs de la filière : récolteurs, pépiniéristes, collectivités et financeurs.