Pour des
campagnes
vivantes

Analyse des trajectoires agroécologiques des fermes engagées dans les filières territoriales

Description

Réseau CIVAM, association de développement agricole et rural, fédérant les Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural, associé avec l’INRAE, Commerce Equitable France, la FNCUMA et 5 groupes CIVAM, propose un stage de recherche-action sur le thème des trajectoires agroécologiques des fermes engagées dans les filières territoriales.

CONTEXTE
La crise sanitaire nous montre qu’il est non seulement indispensable de repenser la localisation des modes de production et de consommation alimentaire, mais que c’est possible comme le montre la vitalité des initiatives locales innovantes dans les systèmes alimentaires dans les territoires. Le projet de recherche-action FILTER (2022-2024), lauréat d’un appel à projet Ecophyto 21 et dans lequel se situe cette offre de stage, a pour finalité de contribuer à accompagner le changement d’échelle du développement des filières alimentaires territorialisées vectrices de pratiques agroécologiques. Il vise à compléter la compréhension de la dynamique de développement de ces filières, en portant le regard, sur les conditions de leur développement, de pérennisation économique et organisationnelle et de leur contribution à la consolidation de pratiques agroécologiques.
L’étude d’une dizaine de filières locales (cas d’étude du projet) ayant dépassé la phase d’émergence permettra d’analyser les déterminants économiques et de gouvernance contribuant à la création de valeur engendrée et à sa répartition entre les acteurs. Pour chacune de ces filières, seront observées les trajectoires des systèmes de production des fermes engagées afin d’appréhender de quelle manière elles sont liées à l’existence de ces filières. Les enseignements de ces études de cas contribueront à enrichir les outils d’accompagnement en les mettant à l’épreuve auprès d’un panel de filières en émergence repérées dans les réseaux de développement partenaires du projet. Une phase plus large de diffusion des enseignements, outre les publications scientifiques, visera le réseau des GIEE et groupes 30000 auprès de qui il s’agira d’élargir la palette des leviers d’actions possibles sur la réduction des usages de produits phytosanitaires.

MISSIONS DU STAGE :
Le ou la stagiaire sera co encadré.e par Pascal Aubrée et Alexis de Marguerye (Réseau CIVAM), Corinne Tanguy (INRAE) et Myriam Kessari (IAMM). Il ou elle s’intégrera au sein du projet plus global FILTER. Le ou la stagiaire sera amené.·e à travailler sur l’axe de recherche-action du projet. Un comité de pilotage composé des partenaires du projet suivra l’avancée de son travail.
Il ou elle aura pour missions :
- d’identifier et d’analyser d’une part les verrouillages, et d’autre part les leviers de déverrouillage permettant de favoriser une plus grande durabilité des filières agroalimentaires.
Comment les filières territoriales influent sur la prise en compte de la dimension agroécologique par les agriculteurs partie prenante ?
- d’étudier plus particulièrement la manière dont les agriculteurs impliqués dans ces filières territoriales font évoluer leurs systèmes de production en rejoignant la démarche de création de filière
Il s’agira notamment de construire un cadre méthodologique adapté en mobilisant les ressources correspondantes dans la littérature ainsi que la acquis du projet de recherche action Transae qui analyse les trajectoires sous forme de frises du changement. Ce cadre sera mobilisé sur les cas d’étude du projet. Ces données de base seront également utiles pour repérer des trajectoires intéressantes pour la conception de livrables.
Pour tenter de répondre à ces questions, le ou la stagiaire mènera les différentes étapes de la méthodologie envisagée :
1. Analyse bibliographique sur les facteurs de déverrouillage des pratiques et recensement de données existantes (y compris sur les cas d’étude)
2. Structuration du cadre d’analyse
3. Définition de l’échantillon enquêté
4. Réalisation de la grille d’enquêtes et entretiens individuels semi-directifs
5. Analyses des entretiens
L’objectif consiste à bien d’identifier des leviers transférables au-delà du projet pour engager de nouvelles fermes vers l’agriculture durable et les changements de système.
Ce travail de recherche se fera en parallèle d’une étude réalisée par un.e stagiaire au sein de Commerce Equitable France sur l’analyse des trajectoires des filières. Les 2 stagiaires (Réseau Civam et Commerce Equitable France) devront rester en lien tout au long de l’étude et auront des temps de travail en commun pour la construction de la recherche.

PROFIL
 Niveau Master 2
 Motivation pour l’agriculture durable et les sciences sociales en agriculture / milieu rural
 Curiosité, adaptation et rigueur pour recueillir et exploiter des données
 Autonomie, prises d'initiatives
 Capacités de communication, d’écoute et d’analyse. Qualités rédactionnelles et de synthèse
 Maîtrise des outils informatiques
 Permis B indispensable
CONDITIONS :
 Durée : 6 mois. Début du stage : selon les disponibilités, à partir de mars 2022
 Lieu : stage basé à l’antenne Réseau CIVAM de Cesson-Sévigné (près de Rennes). Prévoir des déplacements auprès des groupes partie prenante.
 Indemnités : selon dispositions légales. Possibilité d’accès aux chèques déjeuners. Remboursement des frais de déplacements.

Lettre de motivation et CV à adresser à pascal.aubree@civam.org
par mail avant le 10 décembre avec objet du mail : Candidature – stage- Nom Prénom

Info contact

Réseau CIVAM
02 99 41 57 35

Adresse

17 Rue du Bas Village
CS 37725
Commune : Cesson-Sévigné
Code postal : 35577
Ille-et-Vilaine