Pour des
campagnes
vivantes

Femmes paysannes: Freins et leviers pour s’installer en agriculture.  

Depuis 20 ans, la proportion de femmes cheffes d’exploitation tourne autour de 25% et les femmes ne représentaient que 29% des nouvelles installées de moins de 40 ans en 2014… En 2019, seules 29,5% des exploitations comptaient au moins une femme à leur tête. Alors quels sont les freins à l’installation des femmes en agriculture paysanne ? Quels leviers mobiliser et quelles préconisations pour changer la donne, que ce soit au niveau individuel, niveau associatif et syndical ou au niveau institutionnel ?

Nous avons organisé une journée inter-associative avec la FADEAR, dans le cadre de la MCDR TERREAU pilotée par Terres de lien. Près de 30 paysannes et animatrices de différentes associations et structures paysannes amies ( CIVAM, ADEAR, Confédération paysanne, Atelier paysan, Terre de liens, MRJC, FNAB, Agrobio, GAB,  Accueil paysan, AMAP…) étaient présentes pour contribuer aux réflexions et apporter leurs témoignages.

S’installer paysanne : débats sur 5 thèmes

  1. Accueil du projet agricole
  2. Formation des agricultrices
  3. Intégration dans le milieu agricole
  4. Accès au financement
  5. Soutien reçu au-delà des préjugés.

 

Freins et leviers à l’installation des femmes en agriculture : des ressources à écouter, lire et regarder

Plusieurs ressources, élaborées par l’Agence de diffusion et d’information rurales, sont issues de cette journée et des différents retours d’expérience. A écouter, lire, regarder.. Et partager sans modération !

 

Témoignages et réflexions en capsules sonores :

Témoignages et extraits d’échanges et d’ateliers à écouter, groupé par thématique dans des capsules sonores de 5 à 15 minutes. En bonus : extraits de la conférence du  sociologue Alexis Annes sur les femmes paysannes, qui s’est tenu en juin dans une journée interne Civam

 

Constats et initiatives en carte mentale :

Retrouvez sous forme de carte mentale ici et ci-dessous les différents constats des participantes, les initiatives prises dans les différents réseaux ainsi que leurs effets !

Compte rendu de la journée inter-associative du 8 juin :

Rentrez dans le détail des constats et initiatives partagées lors de cette rencontre avec le compte rendu de cette journée

Une liste de ressources :

De nombreuses études, rapports, documentaires, etc. ont été mentionnés lors de cette journée. Retrouvez-ici la liste !

Les préconisations issues de cette journée

Des préconisations ont été élaborées lors de temps de travail en ateliers thématiques. Ces ateliers visaient à identifier les freins et formuler des préconisations à trois échelles (niveau individuel, niveau associatif et syndical, niveau institutionnel) sur les différents enjeux. Elles sont ici retranscrites « brutes » afin de nourrir la réflexion et contribuer à la formalisation de plaidoyers.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus, voir ce qu’il se fait sur cette thématique dans les Civam ? C’est par ici

En savoir plus

 

Articles similaires

Restructurer pour mieux transmettre

Chaque année, près de la moitié des terres libérées partent à l’agrandissement et 10 000 à 15 000 fermes disparaissent. Une partie d’entre elles pourrait pourtant être conservée pour autant que l’on résolve les inadéquations constatées entre les fermes à reprendre et les projets d’installation. Des agriculteurs et agricultrices ont trouvé des solutions, formalisées sous le concept de la transmission-restructuration par le collectif InPACT.

Installation - Transmission
Transmission et renouvellement des générations en agriculture : l’agriculture citoyenne interpelle les candidat·es aux élections régionales

Faire débattre de la transmission des fermes pendant les élections régionales, un pari tenu pour le pôle InPACT. Fortes de plus de quinze ans de travail collectif sur l’installation et la transmission dans les régions, les structures d’InPACT (Réseau Civam, Fadear, Terre de liens et InterAfocg) ont construit ensemble depuis 2020 un plaidoyer commun pour faire émerger la question de la transmission des fermes comme enjeu majeur des élections régionales.

Installation - Transmission
Propositions
Favoriser des installations nombreuses et durables

Face aux multiples enjeux que connaît le secteur agricole, les membres du Pôle InPACT plaident pour une transition agroécologique profonde et durable. Pour prendre ces enjeux à la racine, il ne suffit pas de renouveler les générations, il faut installer massivement des paysan·ne·s qui permettront une transition profonde de l’agriculture française vers des systèmes diversifiés, créateurs d’emplois et ancrés dans des bassins agricoles et alimentaires durables.

Installation - Transmission
Elections Régionales : les recommandations du Pôle InPACT pour la transmission et le renouvellement des générations en agriculture

Entre 2000 et 2017, plus d’un tiers des exploitations agricoles a disparu en France et la main-d’œuvre agricole permanente a diminué de 30 %. Pour les régions, l’enjeu du renouvellement et de l’augmentation des actifs n’est pas simplement agricole, il est aussi économique et social. Les conseils régionaux peuvent beaucoup pour l’installation et la transmission agricoles. Les structures du réseau agricole et citoyen InPACT, fortes de plus de quinze ans de travail sur ce sujet dans les régions, proposent leurs recommandations.

Installation - Transmission
Partenariats
PAC 2023 : les Civam proposent de nouvelles mesures pour la transition agroécologique !

Les négociations sur la réforme de la PAC battent leur plein. Dans ce contexte, les Civam, force de proposition en matière de transition agroécologique, ont fait des préconisations pour des mesures propres à soutenir les paysannes et les paysans qui souhaitent faire évoluer leurs fermes vers des systèmes plus économes et plus autonomes.

Dans la lignée des MAEC (Mesures Agro Environnementales et Climatiques) Système actuelles, nous proposons des mesures systémiques, progressives, établies sur la base de contrats pluriannuels et ouvertes sur tout le territoire pour accompagner les exploitations agricoles vers l’agroécologie.  

Agriculture durable
Propositions
Fixer son prix d’accueil

Les accueils sociaux ou éducatifs à la ferme peuvent constituer une activité de diversification pour l’exploitation, qui génère un revenu complémentaire parfois indispensable. Mais les questions qui se posent face à la fixation des prix d’accueil sont nombreuses: comment prendre en compte la diversité des accueils (publics, durée, type d’accueil, lieux…) et des accueillants (situation économique, souhaits, pratiques…) ? Comment prendre en compte les contraintes des structures partenaires ? Comment faire reconnaître le temps consacré à l’accueil et son impact social ?

Accueil
Installation - Transmission