Pour des
campagnes
vivantes

Accompagnement concerté d’agriculteur.rices fragilisé.e.s vers l’autonomie | Réseau Civam & Solidarité Paysans

Lancé en janvier 2021 dans six territoires, mis en oeuvre par des équipes locales Solidarité Paysans et des groupes Civam, le projet Accordaé (Accompagnement concerté pour réduire les difficultés par l’agriculture autonome et économe) s’attache à prendre en charge de manière collective et concertée des situations difficiles d’agriculteur.rices pour les améliorer ensemble en les abordant par le versant travail et par la construction-amélioration de situations et dispositifs d’accompagnement.

L’accompagnement au changement de pratiques vers des systèmes de production économes et autonomes amène pour les agriculteurs fragilisés des améliorations en terme de mieux-être, même si cela ne se traduit pas tout de suite en terme de performance économique (…) Améliorer le bien-être au travail par le groupe (rompre l’isolement) précède souvent les progrès en termes environnementaux et économiques” Jean-François Bouchevreau, membre fondateur de Solidarité Paysans

En croisant les approches d’accompagnement des deux associations, et les grilles de lecture d’ergonomes, psychologues et bénévoles sur les mêmes situations de travail, Accordae s’attache à penser l’accompagnement de ces agriculteurs.trice.s fragilisé.es, non seulement en terme d’amélioration de l’existant, mais en terme d’ouverture sur de nouveaux possibles, en particulier vers une transition vers une agriculture plus autonome, économe et plus humaine en terme de travail.

2021 : co-construction d’un projet de Recherche Action

Depuis 2021, Réseau Civam et Solidarité Paysans National se sont donné pour mission d’accompagner et de mutualiser les démarches locales pour co-construire ensemble un projet plus large et plus pérenne sur les années suivantes, possiblement en recherche-action. 

  1. se donner une première expérience de communauté de travail, avec partage de méthodes et apprentissage collectif (2021).  
  2. mettre au point  et/ou améliorer ensemble  des dispositifs  d’accompagnement concerté par des équipes locales SP-Civam pour  accompagner des agris ou groupes d’agris en “situations difficiles”, dans la (re)conquête de leur autonomie de décision, et quand c’est possible et souhaité par l’agri. vers une agriculture plus économe.
  3. étudier ce que ces modes d’accompagnement produisent en termes d’évolutions chez les personnes, sur les fermes et pour tous les acteur.rices du projet.
  4. construire à partir de cette première expérience un projet plus pérenne en commun intégrant ou associant  une action de recherche sur la construction de la santé au travail, pour les agriculteur.rices et  pour les acteur.rices de l’accompagnement d’agris en difficulté.  

Le projet : méthodes et acteurs

Ce projet de recherche-action multisites mobilise un premier cercle  d’équipes locales Civam-Solidarité Paysans-autre et l’Inrae (notamment ergonomes Inrae Clermont), mais aussi une psychologue du travail, voire  dès 2022 un psychologue clinicien, et éventuellement d’autres organismes impliqués dans l’accompagnement des agriculteurs en situation difficile  (Ardear, conseillers MSA  sur le plan local, Afocg…)  

Il remobilise des méthodes existantes, mises au point et éprouvées notamment lors des projets Casdar Innovation & Partenariat  Grandes cultures économes (2010-12), Changer (2014-17)  et Transaé (transformations du travail et transition vers l’agro-écologie, 2016-20) :

  • la co-construction puis débriefing pluridisciplinaire de situations concrètes d’accompagnement, mobilisant les référen.e.ts Civam et bénévoles SP, animateur.rice.s, des ergonomes, psychologues.
  • le traçage des évolutions avec les personnes concernées avec INRAE.
  • la confrontation et le transfert de nouveaux outils et méthodes issues du travail avec le premier cercle, auprès d’un second cercle lors de séances des co-construction & debriefing de situations qu’ils nous apportent.  

 

Restitution en visioSéminaire

Après un an de travail, une première restitution en visio est prévue le 16 décembre, de 10:00 à 12:30  :

Inscriptions ici

Articles similaires

Une filière Graines pour l’alimentation humaine

Lentille, millet, pois chiche, haricot sec, graine de chanvre… Un groupe de paysans chercheurs de Loire-Atlantique s’est lancé dans la production de protéines végétales à destination de l’alimentation humaine. Une filière qui se structure pour permettre la commercialisation en circuits courts mais également l’approvisionnement de la restauration collective en produits de qualité et locaux !

Agriculture durable
Alimentation
Comment favoriser l’émergence de nouveaux groupes ?

La question de l’élargissement de son audience, et du renouvellement des groupes est centrale dans le quotidien de l’accompagnant. Focus sur les pratiques de quelques-uns, et retours d’expérience de terrain.

Accompagnement
Le travail des «  Pâtureur.ses » à la loupe

Comment se caractérise le travail dans différents types de systèmes pâturants ? Comment accompagner les agriculteur.rices en individuel ou en collectif qui souhaitent changer ou ont déjà changé de système, sur les questions de travail ?

Une animatrice raconte le travail de recherche-action Transaé (2016-2020)

Accompagnement
Agriculture durable
Les bénéfices des cultures associées

Trois ans d’expérimentations viennent de démontrer les multiples intérêts de la culture en associations d’espèces. Un programme de recherche participative, porté avec succès par le CIVAM du Châtelleraudais qui a reçu le « Grand prix de la démarche collective » des Trophées de l’Agro-écologie 2019.

Agriculture durable