Pour des
campagnes
vivantes

Fermoscopie – Francky Chapleau

Francky Chapleau est installé à Saint André Goule d’Oie en Vendée (85). Polyculteur-éleveur, il a en complément de ses cultures une activité de bovin viande. Il souhaite améliorer ses conditions de travail et faire évoluer sa ferme vers toujours plus de durabilité.

SAU : 56 ha – Nombre d’UTH : 1
Sol : Limono-argileux – Pluviométrie : 840 mm

Cultures :

  • Maïs ensilage
  • Maïs grain
  • Mélange céréales protéagineux
  • Prairies temporaires graminées-légumineuses

Indicateurs technico-économiques

1,8 UGB/ha de SFP             Coût alimentaire = 77 €/1000 L
Coût engrais = 59 €/ha      Coût pesticides = 7 €/ha
EBE/produits = 61 %           VA/produits = 56 %
EBE/UTH = 52 500 €           VA/UTH = 53 500 €

Revenu disponible / UTH = 40 420 €

Objectifs :

  • Améliorer sa valeur ajoutée
  • Assurer l’autonomie alimentaire
  • Réduire ses coûts de production

Parcours

Les systèmes de culture de l’exploitation

Deux systèmes de cultures sont mis en place sur l’exploitation. La configuration de la ferme (parcellaire groupé) permet une gestion homogène des parcelles qui reçoivent toutes le même système de culture, à l’exception des parcelles en prairies permanentes. Les cultures sont principalement destinées à l’autoconsommation. En fonction des stocks et des rendement, une partie du maïs (récolté pour l’occasion en grain) et des céréales peut être vendue.

Focus technique SdC n°1 : La prairie de graminées – légumineuses

Le système d’exploitation et le système de culture de Francky est basé sur l’exploitation des prairies temporaire multi-espèce alliant graminées et légumineuses. La réussite de ses prairies est essentielle pour assurer l’alimentation du troupeau et garantir la performance de son système.

Résultats techniques du SdC n°1 (Moyenne 2011 à 2015)

Résultats techniques du SdC n°1 (Moyenne 2011 à 2013)

Elevage

Résultats techniques ( moyenne 2010 à 2015 )

  • Nombres de vaches allaitantes = 45
  • Nombre d’UGB = 83
  • Nombre d’UGB/ha SFP = 1,8
  • Poids carcasse vaches de réforme = 455 kg
  • Coût concentrés = 45 €/UGB
  • Coût fourrager = 41 €/UGB
  • Coût alimentaire = 86 €/UGB
  • Coût vétérinaire = 20 €/UGB

Reproduction

  • Période de vêlage : du 20/08 à décembre
  • Insémination :
  • Intervalle entre 2 vêlages :

Système fourrager

  • Période de pâturage : Mars à Novembre
  • Fermeture du silo de maïs : Mars
  • Mâles vendus en broutards
  • Pâturage tournant en plusieurs lots
  • Ration hivernale : Maïs ensilage (2 kg) + foin à volonté
  • Ration hivernale engraissement : Maïs ensilage (2kg) + enrubannage à volonté + 2 kg de féverole toastée + 3 kg triticale

Diagnostic de durabilité de l’exploitation (exercice 2014-2015)

Ces résultats sont issus du diagnostic de durabilité conçu par le Réseau Agriculture Durable. Les seuils des indicateurs ont été définis en se basant sur la réalité des pratiques des agriculteurs du réseau et sur des projections politiques à atteindre pour certains indicateurs (transmissibilité, sensibilité aux aides). Les barèmes n’ont pas le même sens, ni la même réalité en fonction des types de production.

Comment Francky produit de manière économe en cultivant des prairies multi-espèces

Francky  a choisi de baser son système sur les prairies multi-espèces. Ces prairies, alliant graminées et légumineuses, lui permettent de nourrir son troupeau à bas coût avec un aliment de qualité, tout en assurant la robustesse agronomique de son système. Ce choix s’est avéré payant comme en témoignent les résultats économiques de la ferme depuis plusieurs années.

 

 

 

Articles similaires

Mission perpet®: l’outil pour bien faire vieillir ses prairies

En septembre dernier, un petit groupe d’agriculteurs et d’agricultrices s’est retrouvé chez Cyrille, éleveur de vaches laitières à Pancé (35) pour tester “Mission PERPET®”, le nouvel outil d’accompagnement collectif au vieillissement des prairies, élaboré par le Réseau Civam, l’Idele et l’Inrae. Reportage.

Agriculture durable
Fermoscopie – Fabienne et Gérard Quinton

Fabienne et Gérard Quinton sont installés à chaillard dans la Mayenne (53) et ont une activité bovine laitière. Ils cherchent à améliorer leur efficacité économique et à préparer la transmission de leur ferme en 2022.

Agriculture durable
Fermoscopie
Le lin fibre de printemps en agriculture biologique

La conduite de la culture du lin est réputée difficile et son désherbage compliqué, y compris dans des systèmes utilisant des herbicides. Mais suite aux progrès réalisés sur le plan variétal et sur la qualité des semences, s’attaquer à cette culture sans intrants de synthèse est devenu accessible.

Agriculture durable
Du balai, les doryphores !

Dans le cadre du volet sur l’autoconstruction de matériel de maraîchage du projet FEADER “PimAB: Pratiques Innovantes en Maraichage Bio”, Civam Agribio 05 a développé, avec l’Atelier Paysan et Toutomarto, un prototype de machine à balayer les doryphores : le landoryfort.

Agriculture durable
Fermoscopie – GAEC La petite ronde – Jean-Michel et Stéphane Jamin

Jean-Michel et Stéphane Jamin sont installés à La Boissière de Montaigu en Vendée. Polyculteurs- éleveurs, ils ont en complément de leurs cultures une activité bovine laitière. Ils cherchent à améliorer leurs conditions de travail et évoluer vers plus d’autonomie alimentaire.

Agriculture durable
Fermoscopie
[Témoignage] Pourquoi et comment concevoir ses rotations sans glyphosate ?

Vivien Grandin, éleveur polyculteur à Montravers, dans les Deux-Sèvres (79) gère ses systèmes de cultures sans avoir recours au glyphosate.
Il présente son retour d’expérience au travers d’un témoignage vidéo.

Agriculture durable
Vidéo