Pour des
campagnes
vivantes

JOURNÉES NATIONALES DES CIVAM 2023
11-12-13 OCTOBRE – Saint Etienne de Baïgorry (64)

z

 

Egun on ! RDV au Pays Basque pour les journées nationales 2023 
Un temps fort de la vie du réseau, ouvert à chacun et chacune, administrateurs et administratrices, membres des groupes, salarié.es… Quelles que soient vos productions, vos thématiques de travail, vos missions ou vos territoires.
L’occasion de se rencontrer ou de se retrouver, de découvrir ou de redécouvrir le Civam Biharko Lurraren Elkartea (BLE) et de célébrer leurs 30 ans !

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

 

Programme


Ouverture des journées le mercredi 11/10 à 13h45
Accueil dès 10h – repas du midi possible sur place de 12h à 13h30

Mercredi 11 octobre
13h45 – 14h15 : ouverture
14h30 – 17h : 3 ateliers thématiques au choix
17h30 – 19h : Forum des Régions
20h30 – 22h30 :  projection débat/spectacle


Jeudi 12 octobre
8h30 – 11h30 :
ateliers organisés par la Commission paritaire du réseau des CIVAM
11h30 – 12h30 : Forum des Régions
14h – 18h : 3 circuits de visites au choix
A partir de 19h : repas et soirée festive/30 ans du CIVAM BLE


Vendredi 13 octobre
9h30 – 11h30 :
plénière sur le thème de l’alimentation
11h45 – 12h15 : clôture

Clôture des journées vendredi 13/10 à 12h15
Repas possible sur place ou à emporter
Télécharger le programme complet en pdf 

Un territoire à découvrir

Aller à la rencontre des adhérent.es et salarié.e.s du Civam Biharko Lurraren Elkartea (BLE), découvrir ses thématiques de travail et ses partenaires... Mais également l'environnement, la gastronomie, la langue et la culture basque !

Le Forum des Régions : un réseau à parcourir

Chaque région est invitée à aménager un stand pour présenter les groupes locaux qui la composent, les spécificités de son territoire, ses projets, ses publications, son fonctionnement… Vous avez carte blanche !

Une plénière sur le thème de notre alimentation

Au travers des interventions de Quentin Guiheux (auteur du livre "De la terre à l'assiette : réponses aux menaces sur la sécurité alimentaire)" et Philippe Berthelemy (gastroentérologue et spécialiste de la nutrition à l'hopital de Pau) de témoignages et d'échanges des membres du réseau des CIVAM, nous tenterons collectivement d'apporter des éléments de réponse à la question "Pour les CIVAM, l'alimentation de demain c'est ..."

Des ateliers thématiques

Au choix sur inscription (50 places max. par atelier)
En lien avec les questions de souveraineté alimentaire, thématique générale de ces rencontres.

- Sécurité Sociale de l’Alimentation & droit à l’alimentation : Enjeux du droit à l’alimentation, aide alimentaire, caisse sociale de l'alimentation. Découverte du jeu "La Marmite"

- Biodiversité cultivée : de la semence à l’assiette - Maïs pop, blés, potagères (avec jardiniers amateurs) : Céréales, potagères, fourragères, nouveaux OGM, organisations collectives et filières, dimension politique et sociale des semences paysannes

- Diversité de l’assiette et relocalisation des productions, circuits de proximité : Scénarios et simulations sur le territoire de la Communauté d'Agglomération du Pays Basque, témoignages et expériences des CIVAM et du Pays Basque

Des temps d'échanges entre salarié.e.s ou administrateur.ice.s

Deux ateliers distincts organisés par la Commission Paritaire : 
- Introduction commune : commission paritaire, représentant.e.s des salarié.e.s, coordination vie du réseau : qui fait quoi ?
- Atelier employeurs.es : entretiens annuels, le bien être dans son rôle au sein des Civam,
- Atelier salarié.es : catégories de postes, missions existantes, le bien être dans son rôle au sein des Civam.

Des soirées thématiques & conviviales

Deux soirées pour partager, se rencontrer et réfléchir autrement : 
- Mercredi : soirée projections du documentaire "Partir à l'aventure" avec plusieurs activités ou contes et chants béarnais, basques et occitans 
- Jeudi : une soirée festive pour les 30 ans du CIVAM BLE : cuisine traditionnelle et musique basque.

3 circuits de visites d'initiatives locales

Au choix sur inscription (50 places max. par circuit)

Chaque circuit comprend une à plusieurs visites, certains se font à pied, d’autres en voiture.


Valorisation des estives, fermes de montagne, espace test en élevage


- Découverte de l’Estive d’Oillarandoi

- Visite de la Ferme espace test Trebatu en chèvre des Pyrénées avec transhumance

- Vignes en terrasse du domaine Ameztia



A pied depuis le Domaine d’Oronozia : ce circuit comprend des passages de marche avec du dénivelé. Circuit possible en 4x4 pour les personnes à mobilité réduite



Restauration collective, approvisionnement en circuits-courts, coopérative de vignerons, pisciculture


- Visite et échanges avec les acteurs de la cantine du collège rural Jean Pujo qui a une longue expérience d'approvisionnement direct auprès des producteurs locaux.
- Visite d'une cave coopérative de vignerons en AOP Irouléguy
- Visite de la pisciculture Ispeguy - truite des Pyrénées



A pied sur le bourg de Saint Etienne de Baïgorry


Vergers et transformation à la ferme, élevage de brebis laitières têtes noires, atelier de transformation collectif


- Visite de la Ferme Miilika : verger diversifié et transformation en glaces et sorbets
- Visite de la ferme Olarizu : élevage de brebis laitères têtes noires à Anhaux*

- Visite de l’atelier de transformation de la CUMA Xuhito à Anhaux 


En voiture/ minibus à 15mn aux alentours d’Oronozia


* remplace la visite de la ferme Xubialdea : installation de 4 projets : maraîchage, élevage porcins, vigne et thé

 

Informations pratiques

 

Lieu d’accueil

Les Journées Nationales se dérouleront au Domaine Oronozia, sur les hauteurs du village de Saint Etienne de Baigorry , offrant un magnifique panorama sur les montagnes avoisinantes (Iparla, Hauza, Oilandoi, Munhoa…).

 

Domaine Oronozia, 156 Tokilepoko bidea, 64430 Saint Etienne de Baigorry
Site web : www.domaine-oronozia.com

 

Hébergement

Les hébergements sont proposés au Domaine Oronozia – 95 places – et au VVF de Saint Etienne de Baïgorry – 40 places – (à 2,2km à pied du lieu d’accueil des Journées). Les chambres sont majoritairement collectives, vous pouvez nous indiquer votre préférence pour une chambre individuelle lors de l’inscription, nous ferons au mieux pour satisfaire vos demandes.
Des hébergements supplémentaires sont possibles en gîtes (12 places et 20 places) et dans les hôtels environnants.

L’hébergement comprend le petit déjeuner et le linge de lit. Les serviettes de toilette ne sont pas fournies.

Nous vous garantissons un lit dans l’un ces différents logements pour les inscriptions réalisées jusqu’au 15 septembre. Les premiers inscrits ont quand même des chances d’être mieux servis (notamment pour les besoins éventuels en chambres individuelles).

Repas

Les repas du midi et du soir seront cuisinés par des professionnels habitués à travailler avec le CIVAM BLE. Ils proposeront des produits locaux et de saison. Les allergies et régimes spécifiques seront à indiquer lors de l’inscription.

Tarifs

Cette année, nous proposons deux formules, avec ou sans hébergement, à des tarifs identiques pour les adhérent.e.s et les salarié.e.s.

  • Une formule 3 jours avec hébergement à 120€
  • Une formule 3 jours sans hébergement à 60€

Ces formules ont en commun :
– les hébergements pour les nuits du 11 et 12 octobre
– les cinq repas et les boissons
– les navettes aller/retour depuis les gares d’arrivée/départ
– les soirées (thématique et festive)
– les visites, les ateliers et les conférences

L’aspect financier ne doit pas être un frein à la participation à cet évènement important dans la vie du réseau. En cas de difficultés, contactez nous.

Comment venir ?

Pensez à anticiper vos réservations, nous prévoyons des navettes pour assurer votre transport jusqu’au lieu d’accueil

  • En train – Arrivées possibles en gare d’Orthez et de Bayonne au départ de nombreuses villes (Nantes, Rouen, Montpellier, Paris, Toulouse… )
  • En voiture – Durées indicatives des trajets – hors pause
    – Depuis Nantes : 6h
    – Depuis Rouen : 9h
    – Depuis Toulouse : 3h30
    – Depuis Bordeaux : 3h
    – Depuis Poitiers : 5h
    – Depuis Clermont Ferrand : 6h30
    – Depuis Avignon : 6h30
    – Depuis Valence : 7h30

Covoiturez depuis les 4 coins du réseau en indiquant vos besoins/propositions :

Proposer ou rechercher un covoiturage

 

Inscriptions jusqu’au 22 septembre*

*Passé cette date, nous ne pourrons pas garantir l’hébergement

Il est demandé à chaque groupe local de mobiliser activement ses salarié.e.s, adhérent.e.s et administrateur.ice.s pour qu’ils participent à ce temps fort de la vie du réseau des CIVAM. Idéalement, nous aimerions viser un équilibre de participation entre salarié.es et adhérent.es. Nous demandons qu’a minima chaque groupe CIVAM soit accompagné par un.e adhérent.e.

Je m’inscris

 

Contact & informations

Domitille Cribier – Réseau Civam – domitille.cribier[a]civam.org – 07.68.10.35.42
Thomas Erguy – BLE –  ble.thomas.erguy[a]gmail.com – 06.27.13.32.38

Organisé par :

 

 

Avec le soutien financier de

Retour en images sur l’édition précédente…

Journées Nationales 2021 en Occitanie

 

Articles similaires

Aménager sa ferme : tous les chemins mènent au pâturage

Mettre en place un système herbager pâturant performant nécessite de valoriser au mieux ses prairies. Il est donc nécessaire d’aménager son exploitation et son parcellaire en conséquences. Il faut également parfois s’affranchir de certains obstacles pour amener les animaux au pâturage : routes, rivières… mais également se tenir prêt en cas d’intempéries. Voici plusieurs bonnes raisons de bien penser l’aménagement de sa ferme et quelques pistes techniques.

Agriculture durable
Propositions
Déserts, marécages et bourbiers alimentaires : de quoi parle-t-on ?

Le terme a émergé dans le courant des années 1990 en Grande Bretagne et a été popularisé en Amérique du Nord au point d’être aujourd’hui utilisé sur l’ensemble des continents. Ces travaux ont fortement contribué à mettre sur la scène publique les problèmes d’inégalités d’accès à l’alimentation. Bien qu’il soit aussi critiqué, ce terme émerge aujourd’hui dans le débat public en France. Que recouvre-t-il ? Est-il adapté au contexte français ? Quelles sont ses limites et alternatives ?

Alimentation
De ferme en ferme® Des nouveautés pour cette 31ème édition record !

Communiqué de Presse – Revenus, pratiques et mobilisations agricoles occupent la scène médiatique de ces derniers mois notamment pendant le Salon de l’Agriculture. Si ce dernier amène la ferme en ville, quoi de mieux que découvrir le monde agricole en allant à la rencontre des paysan.ne.s directement chez eux.elles. Le réseau Civam lance la nouvelle édition de son opération pédagogique De Ferme en Ferme®. Plus de 650 fermes participent (un record depuis sa création !) et font la démonstration qu’une agriculture durable respectueuse de l’environnement, viable pour les paysans et nourricière pour tous est possible. 300 000 visites pendant le week-end sont attendues pour cette 31ème édition sous de nouveaux horizons.

Le 11 mars 2024

Accueil
Presse
Les Civam au Salon de l’agriculture 2024 : retour en images

Des récompenses aux interventions médiatiques en passant par des rencontres politiques… les Civam ont participé à de nombreux temps forts du Salon International de l’Agriculture 2024.

Évènement
Carav’alim : un mouvement d’éducation populaire pour le droit à l’alimentation

Depuis fin janvier s’est élancée la Carav’alim, un projet collectif de construction d’un mouvement d’éducation populaire pour le droit à l’alimentation. De la Drôme au Finistère, en passant par la Saône-et-Loire et la Haute-Garonne, la Carav’alim a fait escale ces dernières semaines en ville comme à la campagne afin de réunir celles et ceux qui œuvrent en faveur du droit à l’alimentation.

Alimentation