Pour des
campagnes
vivantes

Programme National pour l’Alimentation – L’accompagnement collectif des PAT par les CIVAM et Inpact reconnu !

Le jeudi 2 mars, le  ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, Marc Fesneau a remis les prix de l’appel à projets 2022-2023 du Programme national pour l’alimentation (PNA). Au total, onze projets d’accompagnement des Projets alimentaires territoriaux (PAT) à l’échelle régionale ou infra-régionale ont été récompensés. Parmi ces projets lauréats, deux sont directement portés par des groupes CIVAM et un par le réseau Inpact. Une reconnaissance de l’expertise et du savoir-faire de nos réseaux dans l’accompagnement et la mise en cohérence des projets alimentaires de territoires.

L’animation d’un réseau régional des PAT par la FRCIVAM Occitanie

En Occitanie la Fédération régionale des Civam en partenariat avec Bio Occitanie, la Maison Paysanne de l’Aude et en mobilisant les acteurs de la recherche régionale a présenté un projet visant à créer une véritable dynamique de réseau des PAT d’Occitanie. L’enjeu est de taille puisque la région compte une soixantaine de PAT actifs et de nombreux projets en émergence. L’objectif est de favoriser la pérennité des PAT en accompagnant la montée en compétences et en favorisant l’interconnaissance entre acteurs des PAT d’Occitanie. Les acteurs ciblés sont principalement les animateurs des PAT, leurs élus mais également les acteurs impliqués localement dans les projets alimentaires territoriaux tels que les citoyens, les paysans et paysannes, les associations….

Dans le Jura, le CIVAM le Serpolet fait rimer accompagnement des PAT et solidarité alimentaire. 

Dans le Jura, le Civam le Serpolet, en partenariat avec l’association Active 71, a présenté un projet visant à rapprocher les acteurs de la production agricole et de l’aide alimentaire sur les territoires, afin de construire des solutions d’accès à une alimentation saine, locale et durable pour tous.  Concrètement, un accompagnement de plusieurs PAT permettra – entre autres – de diagnostiquer les besoins d’actions en matière d’accessibilité alimentaire, de favoriser l’interconnaissance entre les réseaux agricoles et sociaux, de travailler sur les possibilités d’actions des producteurs et de construire avec les collectivités des feuilles de route opérationnelles en faveur de la solidarité alimentaire.

En Centre-Val de Loire, InPACT Centre poursuit sa mission d’animation des PAT

Le réseau InPACT Centre assure une mission de suivi et d’orientation des PAT de la région Centre-Val de Loire depuis 2018. Alors que les PAT infrarégionaux couvrent aujourd’hui 85% du territoire, un besoin de formalisation du réseau des PAT et de meilleure coordination des acteurs a été identifié. Ainsi, InPACT Centre et ses partenaires locaux à savoir des groupes CIVAM, des ADEAR et un InPACT départemental continueront la mise en lien entre PAT et favoriseront la montée en compétence des porteurs de PAT tout en travaillant de manière transversale à une meilleure coordination des acteurs régionaux et départementaux.

Du PNA à la prochaine SNANC, un effort de transversalité à soutenir. 

Agir efficacement sur le système alimentaire suppose une exigence élevée de transversalité. Là est tout le défi des projets alimentaires territoriaux qui se veulent transformateurs. Réussir à conjuguer au niveau local de multiples enjeux de politiques publiques : accès à une alimentation saine, installation de nouveaux et nouvelles paysans et paysannes, sanctuarisation du foncier agricole, construction de filières territoriales, transition agroécologique, soutien au revenu des paysan.ne.s… Le portage commun(MASA, ADEME, DGCS et DGS) de cet appel à projet 2022-2023 du PNA tend à illustrer cette diversité d’acteurs légitimes à s’investir sur les questions alimentaires.  Une ambition transversale et de co-construction interministérielle que nous appelons à voir poursuivie et amplifiée dans l’élaboration de la futur Stratégie nationale pour l’alimentation, la nutrition et le climat (SNANC). 

En savoir plus sur l’AAP du PNA

Articles similaires

Revenu paysan : de quoi parle-t-on ?

Payer le prix juste au producteur, qu’est-ce que cela veut dire ?
Le prix payé à l’agriculteur n’est pas que la rémunération de son travail, il vient aussi couvrir des charges ou permettre des investissements liées à des choix productifs. Cette fiche apporte des éclairages indispensables pour prendre de la hauteur et nourrir un débat bien plus vaste sur le prix de notre alimentation : inflationcoûts cachésaccessibilité alimentaire ou encore sécurité sociale de l’alimentation.
Et peut-être résoudre… la quadrature du poireau !

Alimentation
Quelle sera l’alimentation de demain : le réseau des Civam se réunit pour construire des alternatives durables

Les journées nationales des Civam se tiendront les 11-12-13 Octobre 2023 dans le Pays Basque sur le thème “Comment nous nourrirons-nous demain ?”. Rassemblant monde agricole et rural, cet événement sera l’occasion de partager des initiatives et de proposer des solutions.

Alimentation
Évènement
Presse
Bâtir la Sécurité sociale de l’alimentation, pour sortir des logiques de charité

Face à l’urgence alimentaire, le Collectif pour une Sécurité sociale de l’alimentation, dont nous sommes membres, publie une tribune, dans Marianne, pour appeler à sortir des logiques de charité et à construire une Sécurité sociale de l’alimentation.

 

Alimentation
Presse
Restos du cœur : répondre à l’urgence alimentaire ne suffira pas

Dimanche dernier, le président des Restos du Cœur a poussé sur TF1 un réel cri d’alarme. Entre l’inflation et l’explosion de la précarité alimentaire, les associations d’aide alimentaire débordent. Engagé depuis de nombreuses années pour le droit à l’alimentation, Réseau CIVAM appelle le gouvernement à entendre l’alerte lancée par les Restos du Cœur mais aussi et surtout à s’attaquer aux causes structurelles du non-accès à une alimentation durable et de qualité.

Alimentation
Presse
Chiffrer les coûts cachés de notre alimentation ?

Parce que le prix d’un produit ne dit pas tout du véritable coût de notre alimentation… Réseau Civam participe à une grande étude lancée par le Secours Catholique – Caritas France, avec le BASIC et Solidarité Paysan pour estimer les impacts et les coûts engendrés pour les pouvoirs publics par le système alimentaire français actuel.

Alimentation
Précarité et aide alimentaire : regards croisés sur les limites d’un système.

A l’occasion de la sortie de leurs ouvrages respectifs – La France qui a faim et Quand bien manger devient un luxe – Réseau Civam a reçu le 12 mai dernier l’anthropologue Bénédicte Bonzi et le journaliste Benjamin Sèze afin d’échanger sur la précarité alimentaire et ses enjeux (en direct et en visio avec le Réseau Civam). De la stigmatisation de la précarité à la démocratie alimentaire, retrouvez les extraits d’une riche discussion.

 

Alimentation