Pour des
campagnes
vivantes

Accès à l’alimentation pour tous

Lutter contre la précarité alimentaire

Nous considérons que chacun en France doit pouvoir accéder durablement à une alimentation choisie et digne et que l’aide alimentaire doit être réservée aux situations d’urgence.  Les systèmes de production et les politiques publiques agricoles et alimentaires doivent selon nous être discutés sous cet angle.

10 ans de travaux
+ 500 projections- débats

Comprendre la précarité alimentaire et faire connaître les enjeux liés à l’accès à une alimentation durable

Depuis 2012, le Réseau CIVAM s’est fixé pour ambition de comprendre les situations vécues par les personnes en précarité, comprendre le système de l’aide alimentaire, son histoire, son rapport aux industries agroalimentaire, questionner nos choix de politique alimentaire, questionner le rôle du monde agricole et reconnecter les deux bouts de la chaîne…

En savoir plus :
Le film La Part des autres
Les fiches-ressources pour animer un débat
La recherche-action “Accessible” (2016-2019)

 

Accompagner les initiatives locales d’accès à l’alimentation

Rencontres à la ferme, glanage solidaire, mise à disposition de parcelles, accessibilité des magasins de producteurs, caisse alimentaire… Les civam multiplient les actions en faveur de l’accès à l’alimentation. Ces actions reposent sur les piliers suivants :

  • Favoriser le lien entre le monde agricole et les publics en précarité
  • Initier des circuits de distribution accessibles
  • Développer les coopérations territoriales

Le réseau national accompagne ses groupes par la mise en place de temps d’échange de pratique, webinaire, formation. Il valorise les initiatives locales et produit des fiches-outils adressées à l’ensemble des acteurs locaux qui agissent pour l’accès de tous à une alimentation durable

En savoir plus :
Les fiches-outils pour agir sur le terrain
L’autodiagnostic des initiatives d’accès à l’alimentation

 

Partenariats et collectifs de travail

Précurseur dans la mise en place d’alliance entre le monde agricole et de l’action sociale, Réseau Civam continue de consolider sur le terrain et au national, des alliances avec l’ensemble des acteurs clefs sur les questions d’accès à l’alimentation. En effet l’horizon d’une démocratie alimentaire effective nécessite plus que tout autre sujet de décloisonner les acteurs et de travailler avec tous : secteur agricole, social, de santé », ONG environnementale, association de consommateurs, organisations citoyennes, syndicats de l’industrie agro-alimentaire… C’est un chantier que nous souhaitons encore renforcer.

Nos partenariats et les collectifs dont nous faisons partie :
Le Collectif Nourrir
Le groupe de travail Inpact sur l’alimentation
Le collectif pour une Sécurité Sociale de l’Alimentation

Vers une démocratie alimentaire

Le réseau Civam porte une position forte en faveur du droit à l’alimentation et d’une véritable démocratie alimentaire, qui mette entre les mains du citoyen éclairé et non du marché le pouvoir de décider ce que l’on veut manger et comment on veut le produire. Cela nous pousse à soutenir le projet de sécurité sociale de l’alimentation. Pour cela, il interpelle le grand public et s’investit dans les instances de concertations publiques.

En savoir plus

Prix et accès à l’alimentation : la quadrature du poireau !

Depuis longtemps la réponse aux difficultés des ménages modestes a été le développement d’une offre alimentaire à bas prix, reposant sur de grandes enseignes de distribution. Or : 

  • Les prix sont jugés depuis longtemps trop peu rémunérateurs pour les producteurs. 
  • De plus en plus de français ont eu recours à l’aide alimentaire depuis 2008

Le contexte inflationniste vient souligner encore l’impasse de ce modèle. Alors comment mieux rémunérer les producteurs et rendre l’alimentation accessible à tous ? Répondre à cette équation est notre nouveau cheval de bataille !

En savoir plus :
Notre tribune “Il n’y a pas de baguette magique contre la précarité alimentaire”
L’étude sur les prix : entre rémunération et accessibilité
Le guide “la quadrature du poireau : prix accessibles ou prix rémunérateurs ?”

Les projets clefs

Dans la constitution de nos connaissances et nos savoirs de terrain les projets de recherche-action jouent un rôle particulièrement important. Nous travaillons à la fois en étroite collaboration avec la recherche et au plus près du terrain. Ces projets renforcent la force d’expérimentation des civam et nourrissent les connaissances académiques. Ils nous permettent d’être à jour des connaissances disponibles et de partir en éclaireur sur des chantiers nouveaux.

Les projets clefs :
La recherche-action “Accessible” (2016-2019)
Le projet Territoires à Vivres (2021-2023)
L’étude coûts cachés (2023-2024)

Articles

Revenu paysan : de quoi parle-t-on ?

Payer le prix juste au producteur, qu’est-ce que cela veut dire ?
Le prix payé à l’agriculteur n’est pas que la rémunération de son travail, il vient aussi couvrir des charges ou permettre des investissements liées à des choix productifs. Cette fiche apporte des éclairages indispensables pour prendre de la hauteur et nourrir un débat bien plus vaste sur le prix de notre alimentation : inflationcoûts cachésaccessibilité alimentaire ou encore sécurité sociale de l’alimentation.
Et peut-être résoudre… la quadrature du poireau !

Bâtir la Sécurité sociale de l’alimentation, pour sortir des logiques de charité

Face à l’urgence alimentaire, le Collectif pour une Sécurité sociale de l’alimentation, dont nous sommes membres, publie une tribune, dans Marianne, pour appeler à sortir des logiques de charité et à construire une Sécurité sociale de l’alimentation.

 

Restos du cœur : répondre à l’urgence alimentaire ne suffira pas

Dimanche dernier, le président des Restos du Cœur a poussé sur TF1 un réel cri d’alarme. Entre l’inflation et l’explosion de la précarité alimentaire, les associations d’aide alimentaire débordent. Engagé depuis de nombreuses années pour le droit à l’alimentation, Réseau CIVAM appelle le gouvernement à entendre l’alerte lancée par les Restos du Cœur mais aussi et surtout à s’attaquer aux causes structurelles du non-accès à une alimentation durable et de qualité.

Chiffrer les coûts cachés de notre alimentation ?

Parce que le prix d’un produit ne dit pas tout du véritable coût de notre alimentation… Réseau Civam participe à une grande étude lancée par le Secours Catholique – Caritas France, avec le BASIC et Solidarité Paysan pour estimer les impacts et les coûts engendrés pour les pouvoirs publics par le système alimentaire français actuel.

Précarité et aide alimentaire : regards croisés sur les limites d’un système.

A l’occasion de la sortie de leurs ouvrages respectifs – La France qui a faim et Quand bien manger devient un luxe – Réseau Civam a reçu le 12 mai dernier l’anthropologue Bénédicte Bonzi et le journaliste Benjamin Sèze afin d’échanger sur la précarité alimentaire et ses enjeux (en direct et en visio avec le Réseau Civam). De la stigmatisation de la précarité à la démocratie alimentaire, retrouvez les extraits d’une riche discussion.

 

Avec la Sécurité sociale de l’alimentation on fait basculer l’économie par l’alimentation

“Que viendrait selon vous résoudre l’instauration d’une sécurité sociale de l’alimentation ?” C’est la question que pose la Mission Agrobiosciences-INRAE et à laquelle des administrateurs et des salariés membres du Réseau CIVAM ont collectivement tenté de répondre. Si la sécurité sociale de l’alimentation apporte des réponses aux enjeux d’accès à l’alimentation et serait probablement un levier efficace d’accélération de la transition agricole et alimentaire, son ambition est supérieure : elle viendrait corriger l’absence de démocratie dans le système alimentaire

Accès à l’alimentation pour tous : les résultats du projet Territoires à vivres sont disponibles !

Réseau CIVAM, le Secours Catholique, VRAC, l’Union Générale des Epiceries Sociales et Solidaires (UGESS) et le Réseau Cocagne dévoilent les résultats du projet Territoires à Vivres. Financé par le plan de relance en 2021 et 2022, le projet avait pour objectif de  : favoriser un accès digne à une alimentation de qualité pour tou.te.s, en particulier les plus vulnérables, et créer avec elles et les organisations agricoles et de l’ESS de nouveaux dispositifs économiques pour des filières solidaires et durables.

Programme National pour l’Alimentation – L’accompagnement collectif des PAT par les CIVAM et Inpact reconnu !

Le jeudi 2 mars, le  ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, Marc Fesneau a remis les prix de l’appel à projets 2022-2023 du Programme national pour l’alimentation (PNA). Au total, onze projets d’accompagnement des Projets alimentaires territoriaux (PAT) à l’échelle régionale ou infra-régionale ont été récompensés. Parmi ces projets lauréats, deux sont directement portés par des groupes CIVAM et un par le réseau Inpact. Une reconnaissance de l’expertise et du savoir-faire de nos réseaux dans l’accompagnement et la mise en cohérence des projets alimentaires de territoires.

A Montpellier, on expérimente la démocratie alimentaire

Dans le cadre du projet TerritoireS à VivreS, cinq réseaux associatifs (Réseau Civam, Secours Catholique, Réseau Cocagne, Vrac, UGESS) se sont donnés comme objectif de coopérer pour favoriser un accès digne de toutes et tous à une alimentation durable et de qualité. A Montpellier, l’un des quatre territoires d’expérimentation, habitants et acteurs locaux inaugurent le 28 janvier une caisse alimentaire commune.

Photo : 1er octobre 2022 – Premier comité citoyen de l’alimentation                                                         

Les recommandations du CNA doivent inspirer la stratégie du gouvernement en matière d’accès à l’alimentation

Après un an de travail, le Conseil national de l’alimentation (CNA) a adopté mercredi 19 octobre son dernier avis « Prévenir et lutter contre la précarité alimentaire ». Sept organisations ayant participé aux travaux du CNA, appellent les pouvoirs publics et en particulier le gouvernement à s’inspirer des recommandations formulées dans cet avis pour orienter sa stratégie en matière d’accès à l’alimentation.

La précarité alimentaire, oubliée du projet de loi finances

Avec InPACT, nous sommes conscients que la précarité des consommateurs fait écho à celle des producteurs et met en exergue l’impasse de notre système alimentaire.
Alors que la lutte contre la précarité alimentaire fait l’objet d’une trop faible ambition dans le projet de loi de finances, nous appelons au financement d’expérimentations locales de sécurité sociale de l’alimentation.

Le film “La part des autres” au festival ALIMENTERRE – du 15 octobre au 30 novembre 2022

Produit par le Réseau CIVAM en 2019, le film La Part des Autres a été sélectionné pour l’édition 2022 du Festival Alimenterre. Vous souhaitez connaître le festival, découvrir le film, organiser une projection-débat, trouver une projection près de chez vous ? Toutes les infos sont ici !

L’enjeu de la précarité alimentaire n’est pas soluble dans un chèque

L’accès de toutes et tous à une alimentation choisie, de qualité et durable est une priorité pour notre réseau. Dans cette tribune, parue dans La Croix, nous demandons au gouvernement de nous intégrer à la concertation sur le chèque alimentation.

 

Il n’y a pas de baguette magique contre la précarité alimentaire

“Une réforme profonde de notre système alimentaire est nécessaire”

En réaction à la “baguette à 29cts”, nous lançons un appel pour une politique publique agricole et alimentaire cohérente, ambitieuse, durable et citoyenne, qui ne laisse pas le marché segmenter la population sur une activité aussi vitale et aussi profondément sociale que celle de se nourrir.
Non, il n’y a aucune alimentation qui est « bien assez bonne » pour les plus pauvres ! Non, nous ne pouvons pas cautionner l’étranglement des producteurs au nom du pouvoir d’achat!

Le gaspillage alimentaire

La question alimentaire est désormais être au cœur des enjeux sociétaux. Alors que de nombreuses personnes rencontrent des difficultés d’accès à l’alimentation et d’accès aux lieux de débat et de décision, faisons le point sur quelques notions clefs.

Mobilisation inter-associative pour un accès digne à une alimentation de qualité à toutes et tous

Municipales, virage vert affiché de l’Etat, réforme de la PAC… : l’alimentation et l’agriculture durables sont au cœur des débats. Pourtant, la transition alimentaire est rarement évoquée au bénéfice des personnes en situation de précarité. Nous avons décidé de collaborer avec quatre autres organisations professionnelles agricoles, de solidarité et d’insertion sociale.